Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Audiovisuel : La Loi de Finances intègre les radios privées


Rédigé par La rédaction le Jeudi 10 Décembre 2020

Le PLF 2021 apporte une justice au domaine de l’audiovisuel au Maroc. L’Association des Radios et Télévisions Indépendantes (ARTI) et la Fédération Marocaine des Médias (FMM) se sont exprimées sur ces nouvelles avancées.




« L’ARTI et la FMM ont le plaisir d’annoncer à leurs membres et au public que la Loi de Finances adoptée, rétablit enfin la justice, puisque le fonds de développe­ment audiovisuel revêt à nouveau un caractère national et inclut donc les radios privées », déclare dans un communiqué le pré­sident, Kamal Lahlou. Celles-ci ont également rappelé que le législateur avait prévu cette inclusion en 1998, avant que l’ar­ticle 26 de la Loi de Finances 2008 ne réserve ce fonds à l’audiovisuel public.

« Après des années de démarches, nos revendications légitimes ont donc été entendues par le législa­teur », se réjouit le président. « L’ARTI tient à remercier ceux qui ont porté cette cause. En particu­lier Monsieur Chakib El Alj, Pré­sident de la CGEM, et le groupe CGEM à la deuxième Chambre qui a présenté cet amendement, Monsieur Nizar Baraka, Secré­taire Général du Parti de l’Istiqlal, qui s’est personnellement impli­qué, mais aussi le ministre des Finances et l’ensemble du gouver­nement qui ont accepté cet amendement», précise Kamal Lahlou, notant ainsi que cet acquis engage les Radios Privées à fournir encore plus d’efforts pour assurer leurs dif­férentes missions, en particulier la défense du projet national et de ses causes sacrées.