Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Assemblée générale de l’IRT (Football) : Abdelhamid Aberchane réélu président


Rédigé par Rachid MADANI le Samedi 26 Décembre 2020

« Les géants » du secteur économique de la Région ont décidé de ne plus verser de subventions à la trésorerie



Assemblée générale de l’IRT (Football) : Abdelhamid Aberchane réélu président
Où va le football marocain aves ses dépenses ? La crise, la faillite, la disparition, le gouffre, l’abandon ! Dans tous les rapports financiers de fin de saison, il existe des chiffres effrayants. L’IRT avec plus d’un milliard de centimes dépensés, n’est point une exception et la déclaration de son président à la presse donne beaucoup à réfléchir : « La situation est alarmante dans notre club qui n’est pas soutenu par les grandes entreprises de Tanger-Kobra la métropole de l’avenir avec ses nombreux investissements ».

Le sport tangérois négligé
Heureusement pour le football tangérois, Abdelhamid Aberchane a renoncé à claquer la porte après une longue réflexion. L’assemblée générale n’a connu aucune nouvelle candidature et il parait que personne dans la ville n’est intéressée par le sport. La capitale du Détroit qui est le deuxième pôle économique du Royaume oublie l’IRT : quelle honte ! A l’heure où deux ou trois formations auraient dû évoluer à la Botola I professionnelle avec pourquoi pas quatre autres équipes en deuxième division comme c’est le cas de Rabat et de Casablanca. 

Une surprise de taille est sortie de l’assemblée : le divorce des sponsors avec l’IRT. Incroyable mais vrai, « les géants » du secteur économique de la Région ont décidé de ne plus verser de subventions à la trésorerie. Il s’agit de Renault, APN Terminal, TMSA et surtout du parrain l’ONDA. Ce qui semble incompréhensible c’est la résiliation du contrat de ce dernier sponsor qui est le plus ancien et qui date de 1987 quand feu Hassan II lui avait donné ses directives pour que l’IRT soit parrainé au cours de son évolution au championnat national. 
 
Une assemblée générale pas comme les autres !  
Pour la première fois, elle s’est déroulée par télématique en présence à la vidéo de plusieurs adhérents et journalistes accrédités dans le cadre des mesures sanitaires contre la pandémie. Seuls le président, le secrétaire général, le trésorier et les représentants de la FRMF et de la Jeunesse et Sports étaient présents à la salle de conférence du grand stade, soit cinq personnes en tout. Pourtant, contrairement aux années précédentes, les adhérents ont oublié leur silence qui était critiqué sur cette même page pour se manifester et adresser des critiques au comité. L’ordre était impeccable et les questions-réponses étaient très intéressantes pour le bien de l’équipe. Dans le résumé final, il est impérativement à signaler le manque de communication entre le bureau dirigeant et les adhérents. « Nous voulons savoir ce qui se passe à l’IRT pour voir de près sa gestion et ses problèmes. Les nouvelles nous viennent de l’extérieur et de Facebook. Nous souhaitons avoir des réunions avec le président pour exprimer nos idées » ont dit les adhérents. Pour la première fois aussi, ils ont suggéré de participer à la création des commissions pour contribuer à la structuration du club. Comme il est de coutume dans les grandes réunions de fin de saison, un rapport financier a été présenté. Les recettes se sont élevées à 29.684.334,51 dh, les dépenses à 32.817.263,50 dh soit un déficit bancaire de 3.132.928,99 dh.

  


Dans la même rubrique :
< >