Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Assemblée Générale de la FRMF : Lekjaâ, futur président à vie ?


Rédigé par A.KITABRI le Jeudi 22 Avril 2021



Hier, la FRMF a tenu son Assemblée Générale. Nous n’allons pas nous perdre en détails techniques, cela n’étant pas notre propos.

Nous allons nous pencher en revanche sur une seule phrase qui figure dans un des amendements validés par l'Assemblée. Elle concerne le mandat du président. A y voir de très près, l'amendement en question pourrait permettre  à Lekjaa ou à d’éventuels futurs remplaçants de rester à vie à la tête de la Fédération.

Cet amendement stipule en effet que le mandat du président de la Fédération peut aller au-delà de deux mandats si le président en question siège au sein des instances internationales footballistiques et si l'intérêt général l'exige.

Loin de nous l’idée de critiquer le bilan de l’actuel président de la FRMF. Car l’on ne peut que reconnaître que sous son mandat, et en dépit de l’absence de titres internationaux pour notre équipe nationale, le football national n’aura jamais été aussi structuré, ni aussi performant à l’échelle continentale, ainsi que parmi les instances décisionnelles internationales.

Toutefois, un tel amendement, quoiqu’à priori souhaitable au vu de ses états de service, et si telle est effectivement sa vocation et sa signification, ne pourrait qu’aller à l’encontre de l’esprit ayant prévalu lors de la restructuration chapeautée et voulue par Lekjaâ lui-même, des instances footballistiques nationales, qu’elles soient publiques ou privés.

Esprit dont l’un des fondamentaux est l’instauration des règles de la démocratie, de la bonne gouvernance et de l’alternance au sein des instances représentatives du football marocain, aussi bien locales que nationales.