Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Culture

Arts plastiques : La CDG rend hommage à Chaïbia, la magicienne des arts


le Mercredi 16 Décembre 2020



L’exposition «Chaïbia, la magicienne des arts», organisée par la Fondation CDG et dédiée à la mémoire de l’artiste peintre Chaïbia, entre dans le programme annuel des hommages aux grandes figures de la peinture marocaine. 

Lors de cette exposition, qui se poursuit jusqu’au 15 mars 2021 dans l’Espace expressions CDG, le public est invité à découvrir les différentes facettes de cette artiste disparue il y a près de 17 ans à travers trois périodes de sa vie, de 1960 à 1972 : «L’Appel, des premiers gestes à l’affirmation d’une singularité», de 1972 à 1990 : «Les années de succès: des premières expositions à une reconnaissance internationale» ainsi que de 1990 à 2003 : «Les dernières années».

La Fondation CDG a consacré, à cette occasion, un livre dédié à l’artiste.

C’est un livre qui regroupe un poème qu’elle avait écrit elle-même, sa biographie, les œuvres exposées lors de cette exposition Hommage et reprend des écrits sur Chaïbia, notamment celui de Brahim Alaoui, historien de l’art et commissaire d’expositions intitulé «Chaïbia a les yeux, les mains fertiles» et un extrait du livre «Les Sindbads marocains» de Fatema Mernissi. Chaïbia est née en 1929 à Chtouka, près d’El Jadida. Ses œuvres ont été exposées aux côtés de celles de Pablo Picasso, Pierre Alechinsky, Jean Hélion, Hans Arp, le douanier Rousseau et Claude Villat. Elle reçoit en 2003 à Paris la médaille d’or de la société académique française d’éducation et d’encouragement Arts Sciences Lettres.