Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Artisanat : Sept conventions pour promouvoir le secteur


Rédigé par le Samedi 5 Septembre 2020

Dans le cadre de partenariat entre la Maison de l’Artisan et des plateformes de commerce électronique, sept conventions ont été signées en faveur des artisans marocains.



C’est lors d’une cérémonie de signature, tenue jeudi dernier, que la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Economie sociale, Nadia Fettah, a procédé à la signature de conventions de partenariat entre des plateformes de commerce électronique et la Maison de l’Artisan, organe public en charge de la promotion de l’artisanat au Maroc et à l’étranger, sous la tutelle du ministère en question.

Ces conventions, signées avec 7 partenaires, en l’occurrence Chic Intemporel, Jumia, Epicerie verte, My Tindy, Tribaliste, Anou et Gold In, sont le résultat d’un premier appel à manifestation d’intérêt lancé par la Maison de l’Artisan.

Les plateformes retenues sont des acteurs exerçant sur des marchés divers et qui ciblent une large gamme de produits d’artisanat. Il s’agit de plateformes généralistes, de plateformes spécialisées dans les produits d’artisanat ou dans des marchés de niches, et de plateformes d’artisans ou de coopératives d’artisans issues du milieu rural.

En outre, bon nombre de services et d’avantages sont prévus pour les artisans intéressés par cette initiative,à commencer par la création gratuite de boutiques et de catalogues pour l’exposition de leurs produits, la possibilité de profiter d’un support et d’une assistance dans le cadre de l’inclusion numérique et le lancement de leurs activités de vente en ligne, ainsi que des actions de formation dans le domaine de l’appui à la commercialisation.

Des actions de communication et de promotion seront également organisées par le ministère, la Maison de l’Artisan et les plateformes partenaires aux profits des artisans, à travers l’ensemble des régions du Royaume et en partenariat avec les Chambres d’artisanat, pour permettre au maximum d’artisans d’en bénéficier, et ce, afin d’inciter les clients potentiels à l’achat des produits d’artisanat marocains via ces canaux et ces plateformes.

Il est à noter que la satisfaction du client et la gestion de la qualité des produits tiennent une place importante dans ce dispositif et seront assurées par les plateformes partenaires.

La ministre a rappelé que cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts consentis par les pouvoirs publics pour limiter les impacts de la pandémie du coronavirus sur les secteurs socio-économiques, et notamment sur l’artisanat qui emploie près de 2,4 millions d’artisans. L’objectif est de promouvoir les produits artisanaux marocains, d’encourager les artisans nationaux à adhérer à la vente en ligne et d’exploiter le potentiel offert par les plateformes de commercialisation digitale afin d’augmenter leurs chiffres d’affaires et leurs revenus.


  


Dans la même rubrique :
< >