Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Arrestation de dizaines de protestataires contre l’interdiction des Tarawih à Tanger


Rédigé par le Vendredi 16 Avril 2021

Des dizaines de personnes se sont retrouvées derrière les barreaux, dans la soirée du jeudi 15 avril, après avoir tenté de protester contre l'interdiction du tarawih dans les mosquées.



Il s’agit de dizaines d’adolescents, mineurs pour la plupart, qui ont tenté d'organiser une manifestation pour protester contre la décision d'empêcher la tenue de prières de Tarawih pour la deuxième année consécutive, sans masques de précaution et dans un irrespect total de la distanciation social et des autres mesures prévention. Les images de la vidéo montrent ces derniers longeant les rues du quartier Bni Makada et appelant à l’ouverture des mosquées pour les prières du Tarawih.

Les forces de l’ordre de Tanger ont, dans un premier temps, tenté de disperser la foule, rapporte les médias locaux, avant de procéder à l’arrestation de plusieurs d’entre eux, en raison de leur refus de répondre à l'appel des autorités au respect de l'urgence sanitaire.

Il est à noter que, le premier jour du Ramadan, les autorités de Tanger ont arrêté 7 personnes dans la commune de Jirrari, alors qu'elles exécutaient des prières de Tarawih devant les portes de certaines mosquées.

Cet appel n’est pas le premier de son genre cette année. Lors de la soirée du mardi 13 avril 2021, les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser une manifestation similaire à M’diq, pendant laquelle des dizaines d’adolescents et de mineurs réclamaient l’ouverture des mosquées pour permettre aux fidèles de faire les prières de Tarawih et portaient des pancartes comportant des messages pour le moins extrémistes, dont les auteurs n’ont  pas encore été identifiés.