Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après un long calvaire au Maroc, le vieux couple français vient d'être rapatrié


Rédigé par S.J le Mardi 2 Juin 2020

Le vieux couple français, bloqué au Maroc suite au «lockdown», dont l’histoire s’est propagée comme trainée de poudre sur les réseaux sociaux, suscitant la compassion des internautes, a enfin été rapatrié.



C’est l’histoire d’un vieux couple bloqué dans son camping-car depuis plus de deux mois au Maroc. Christian et Josiane, deux Ploufraganais résidant au Val-André, amoureux du Maroc, sont arrivés au Maroc en janvier, mais suite à la crise sanitaire, ils se sont retrouvés coincé à la frontière avec des milliers d’autres camping-caristes français. «Au début, on a pris ça à la légère, on s’est dit : allez, un mois de vacances en plus, ce n’est pas si mal. En plus on adore le Maroc !», déclare le couple au journal français «Actu.fr », ajoutant que pour leur protection, «tous les deux jours, on vient désinfecter leur camping-car au karcher».

Cependant, plus la situation épidémiologique s’aggrave au Maroc, plus la perception de ces derniers changent. «Nous étions confinés dans notre camping-car, sur une aire de stationnement, en bord de mer entre Agadir et Casablanca. Nous n’avions pas le droit de bouger de là», soulignent-ils. Et d’ajouter : «le plus dur à supporter, c’est que l’on doit se débrouiller tout seul, nous n’avons aucune nouvelle, ni de l’ambassade, ni de la compagnie : les bateaux réservés sont annulés deux jours après. Certains réussissent à embarquer, d’autres pas, sans que l’on comprenne les raisons». Ce qui pèse encore plus à Josiane et Christian, c’est la détresse des gens qui les entourent, «Il y a des personnes de plus de 80 ans, qui n’ont pas Internet sur leur téléphone ou les applications comme WhatsApp pour appeler les proches. Elles souffrent de la chaleur, de l’isolement encore plus que nous !».

Retour au bercail

Néanmoins, ils sont arrivés à la fin de leur calvaire. Après une tentative avortée de départ le 16 mai, engagé par leur gendre, pour rentrer en France, et sans aucune nouvelle, ni de l’ambassade, ni de la compagnie, le couple ploufraganais a pu obtenir un billet pour un bateau au départ de Tanger vers Marseille, indique le média français. «C’est la première fois qu’un bateau est spécialement affrété pour Marseille et que le gouvernement se bouge : ils ont détourné un ferry qui devait faire la liaison de Marseille vers la Corse», se réjouit Christian.
 
Ceci dit, plusieurs milliers de camping-cars restent encore coincés, appelant le gouvernement français de prendre les mesures nécessaires pour qu’ils soient rapatriés.