L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Après le deal avec les Syndicats, Chakib Benmoussa s’attaque au dossier des enseignants contractuels


Rédigé par Anass Machloukh le Lundi 31 Janvier 2022

Après avoir conclu un premier accord avec les syndicats sur la réforme du système de l’Enseignement, le ministre de l'Éducation nationale, Chakib Benmoussa s’apprête à régler le dossier des enseignants dits “contractuels”, en concertation avec les syndicats. Une réunion est prévue ce lundi. Détails.



Le dossier épineux des enseignants contractuels sera au cœur d’une réunion prévue, ce lundi, entre le ministre de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, et les syndicats, apprend-on de sources autorisées. Cette réunion devrait se dérouler en présence des représentants des enseignants cadres des Académies régionales d'Éducation et de Formation (AREF). Les représentants concernés ont reçu une invitation pour assister à la réunion qui s'inscrit dans le cadre de la poursuite du dialogue social, que le ministère de tutelle a entamé dès l’arrivée de Chakib Benmoussa.

Cette nouvelle réunion intervient quelques jours après l’accord signé entre le ministère et les syndicats les plus représentatifs du secteur à propos de la réforme globale du système de l’Enseignement. Après trois mois de concertation, les deux parties se sont mises d’accord sur la nécessité d'une réforme du statut particulier du personnel du ministère de l'Éducation nationale. Chakib Benmoussa a approuvé, quant à lui, plusieurs revendications liées à la promotion des fonctionnaires dans l’échelle des salaires.

Bien que la question des enseignants contractuels n'ait pas été tranchée dans l'accord susmentionné, le ministère et les Syndicats se sont engagés à poursuivre le dialogue sur ce dossier épineux qui a pourri le mandat du gouvernement précédent. Raison pour laquelle cette réunion a été fixée.

Les représentants de cette catégorie d’enseignants demeurent attachés à leur principale revendication, à savoir l’intégration pure et simple dans la fonction publique. Pour sa part, le Département de Chakib Benmoussa les considère comme fonctionnaires à part entière même s’ils sont subordonnés aux Académies régionales d’éducation et de formation, avec un statut qui leur garantit les mêmes droits que leurs collègues enseignants jadis recrutés dans le cadre des statuts de la fonction publique.
 



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News










 
Other