Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après la bourde de Sanchez, le Maroc reporte la réunion de haut niveau jusqu’à nouvel ordre


Rédigé par Hajar Lebabi le Vendredi 30 Avril 2021

Frustré de l’accueil de Brahim Ghali, chef du polisario, sur le sol espagnol, le Maroc a décidé de reporté le sommet interministériel de haut niveau jusqu’à nouvel ordre, selon le site d’information "El Espagnol".



«La réunion de haut niveau a encore une fois échoué en raison de la colère de l'exécutif marocain après l'accueil  de Brahim Ghali, secrétaire général du Front Polisario», rapporte El Espanol, en soulignant que Ghali est toujours en convalescence dans un hôpital en Espagne, souffrant du Covid, depuis des jours.

Selon le média espagnol, les déclarations de la ministre des Affaires étrangères, Arancha González Laya, qui laissent prétendre que l'hospitalisation de Ghali «ne nuira pas aux relations avec le Maroc», n’ont fait qu’approfondir la méfiance du Maroc, dont le ministère des Affaires étrangères a fait part de sa déception à l’égard des agissements de Madrid qui nuisent à l’esprit de bon voisinage.

Après ce report sine die du sommet de haut niveau, toutes les réunions préparatoires entre ministres marocains et leurs homologues espagnols ont été annulées, indique la même source, précisant que deux rencontres interministérielles des ministres de l’éducation et de l’environnement n’ont pas eu lieu comme prévu.

En effet, l'Espagne n'a pas été compté lors de la cérémonie de signature des conventions de financement des projets retenus dans le cadre du 2ème appel à projets «INNO ESPA MAROC», qui devait se déroulé dans les locaux du Ministère de l'Energie, des Mines et de l'Environnement de Rabat.

«Malheureusement, pour des raisons indépendantes de notre volonté, la cérémonie de signature des accords, prévue le mercredi 28 avril, a été suspendue», tel a été le message envoyé par l'ambassade d'Espagne au Maroc pour annoncer la suspension de l'événement, qui devait connaitre la présence du ministre marocain de l'Energie, Aziz Rabbah, et l'ambassadeur d'Espagne, Ricardo Díez-Hochleitner.

Rappelons que Brahim Ghali a été hospitalisé en Espagne après avoir contracté le covid-19, suscitant l'ire de la diplomatie marocaine, qui a exprimé «sa déception à l’égard de cet acte contraire à l’esprit de partenariat et de bon voisinage, et qui concerne une question fondamentale pour le peuple marocain et ses forces vives».