Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Après avoir accouché à Huelva, cinq travailleuses marocaines rentrent d’Espagne


Rédigé par Hajar Lebabi le Lundi 29 Juin 2020

Cinq femmes sont arrivées à Huelva entre janvier et mars pour travailler dans les champs de fraises. Avec la crise du coronavirus, elles se sont retrouvées bloquées en Espagne. Toutes étaient enceintes et ont dû accoucher sur place.



Les cinq femmes avec leurs bébés, accompagnées du médiateur du MZC, Sasae Kouan, et de Manuel Sousa. / JORDI LANDERO (Cartaya)
Les cinq femmes avec leurs bébés, accompagnées du médiateur du MZC, Sasae Kouan, et de Manuel Sousa. / JORDI LANDERO (Cartaya)
Rabia El Kasmi (39 ans, de Ksar el Kébir), Dounia Yekhlef (29 ans, de Berkane), Hakima Jaouhar (41 ans, de Fès), Samira Tayibi (30 ans, de Bouarfa) et Laaziza Hamin (41 ans, de Taourirt) sont toutes rentrées au Maroc.

Selon le média espagnol «Huelva Informacion», Rabia El Kasmi est arrivée le 10 mars et a travaillé trois mois dans une ferme à Palos de la Frontera, tout comme Dounia qui travaillait à Rociana. Hakima est arrivée le 15 janvier et depuis, elle cueillait des fraises dans une ferme de Cartaya, tandis que Samira et Laaziza sont arrivées le 30 mars. La première travaillait à Rociana et la seconde à Lucena del Puerto.

Omar (né le 15 juin), Mariam (6 juin), Abdrrahim (30 mai), Saja (9 mai) et Rayan (29 mai), sont tous nés à l'hôpital Juan Ramón Jiménez.

Les cinq femmes ont pu rentrer au Maroc samedi et pourront rejoindre leurs familles dans quelques jours.

Cependant, 7 200 travailleurs marocains attendent toujours leur rapatriement ou l'ouverture éventuelle des frontières entre le Maroc et l'Espagne.