L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Conso & Web zone

Apple dépasse les 3 trillions de dollar en bourse, une première


Rédigé par C.B le Mardi 4 Janvier 2022

La firme fondée par Steve Jobs a franchi lundi la barre des 3 000 milliards de dollars de capitalisation boursière , une première dans l’histoire boursière, qui témoigne du succès d’un groupe dont la valeur a quasiment décuplé depuis le départ de l’emblématique Steve Jobs.



L’histoire retiendra peut-être ce lundi 3 janvier 19 heures à New York. Pour la première fois une entreprise a brisé le plafond des 3 000 milliards de dollars de valorisation boursière. Apple vaut désormais plus cher que le produit intérieur brut de la France ou du Royaume-Uni. La firme à la pomme est habituée à tutoyer les hautes altitudes. 
 
En 2018, elle fut la première à passer le cap des 1 000 milliards et en 2020, celui des 2 000. Une progression qui en dit tout aussi long sur l’essor faramineux de la Bourse américaine que sur le parcours exceptionnel de cette entreprise. En effet, devenu, début août 2018, la première entreprise à passer le cap de 1.000 milliards de dollars, 38 ans après son introduction en Bourse, Apple n’a eu besoin que de deux ans pour franchir 2.000 milliards, puis 16 mois pour aller au-delà de 3.000 milliards. Selon le New York Times, la société fondée par Steve Jobs dans un garage en Californie en 1976, vaut désormais plus que la valeur combinée de Walmart, Disney, Netflix, Nike, Exxon Mobil, Coca-Cola, Comcast, Morgan Stanley, McDonald's, AT&T, Goldman Sachs, Boeing, IBM et Ford.

En dépit des difficultés rencontrés, Apple a réalisé un Chiffre d’Affaire record…
 
L'action du géant de la silicone Valley a progressé de près de 35 % en 2021. Rien ne semble toutefois arrêter la progression du cours d’Apple, qui a pourtant déçu les analystes lors de son dernier trimestre, achevé fin septembre et publié fin octobre. La pénurie de silicone, composant essentiel dans la fabrication de puces électroniques, ainsi que des perturbations liées au coronavirus dans les usines sous-traitantes du groupe en Asie du Sud-Est, ont fait perdre à Apple environ six milliards de dollars de ventes.

Mais, malgré ces difficultés la firme avait  prévu  de réaliser un chiffre d’affaires record durant le trimestre allant d’octobre à décembre,  lors du premier de son exercice 2021/22. Les ventes avaient ainsi bondi de près de 30 % pour atteindre plus de 83 milliards de dollars au cours du trimestre d'automne d'Apple, qui s'est terminé en septembre. L'entreprise dispose également d'une trésorerie impressionnante de 191 milliards de dollars.
 



Dans la même rubrique :
< >





🔴 Top News