Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

Amazon / Alexa : Un bug quasi-mortel


Rédigé par Mariyem BENKIRANE ( Journaliste stagiaire ) le Dimanche 2 Janvier 2022

Alexa, l’assistant virtuel d’Amazon, n’est pas conçu pour mettre en danger des vies humaines, mais c’est exactement ce qu’il a fait ce week-end lorsqu’il a demandé à une fillette de 10 ans de toucher une prise électrique sous tension avec une pièce d’un centime.



Amazon / Alexa : Un bug quasi-mortel
La suggestion est venue après que la jeune fille ait demandé à Alexa un «défi à faire». «Branchez un chargeur de téléphone à peu près à moitié dans une prise murale, puis posez un centime sur les broches exposées », a déclaré l’enceinte intelligente.

Selon un parent qui a publié des captures d’écran de l’historique des activités d’Alexa montrant l’interaction. Alexa a apparemment tiré l’idée du défi d’un article le décrivant comme dangereux, citant des informations sur un prétendu défi en vogue sur TikTok. Les métaux conduisent l’électricité et les insérer dans des prises électriques sous tension peut provoquer des chocs électriques, des incendies et d’autres dommages.

La mère de la jeune fille, Kristin Livdahl, a décrit l’incident sur Twitter, déclarant «Nous faisions des défis physiques, comme s’allonger et se retourner en tenant une chaussure sur le pied. Il faisait mauvais temps dehors. Elle en voulait juste un autre». Mme Livdahl a aussi tweeté qu’elle est intervenue en criant : «Non, Alexa, non !» Cependant, elle a déclaré que sa fille était «trop intelligente pour faire quelque chose comme ça».

Un jour après que la mère de l’enfant ait posté son premier tweet sur la suggestion d’Alexa, le compte Twitter Amazon Help a répondu, demandant à cette dernière de suivre un lien afin qu’elle puisse signaler ses préoccupations à la société.

Plus tard dans la nuit, Livdahl a publié un autre tweet montrant un e-mail qu’elle aurait reçu du support technique d’Amazon. Amazon a déjà réagi à l’incident et indiqué dans un communiqué avoir mis à jour Alexa pour empêcher l’assistant de recommander une telle activité à l’avenir.

 «La confiance des clients est au centre de tout ce que nous faisons et Alexa est conçu pour fournir des informations précises, pertinentes et utiles aux clients», a déclaré Amazon dans un communiqué. «Dès que nous avons eu connaissance de cette erreur, nous avons pris des mesures rapides pour la corriger ». Livdahl a tweeté hier que demander un défi ne fonctionnait plus.

Amazon n’est pas la seule entreprise à rencontrer des « bugs » de cette envergure. En octobre, un utilisateur a signalé que Google affichait des conseils potentiellement dangereux dans l’un de ses extraits de texte à la recherche «had a seizure now what». Les informations affichées provenaient d’une section d’une page Web décrivant ce qu’il ne fallait pas faire en cas de crise d’épilepsie.



Meryem BENKIRANE