Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Alflila, une babouche dans les règles de l’art


Rédigé par Safaa KSAANI le Mercredi 31 Mars 2021

Les prémices du projet des babouches Alflila se sont manifestées il y a un an. Elles ont été motivées par la rude situation économique des maâlems, en l’absence de touristes.



L'Opinion: La marque Barok, dédiée à la maroquinerie de luxe, a souhaité fusionner sa signature avec la vôtre, ce qui a donné naissance à la babouche Alflila (Mille et une nuits). Qu’est-ce qui a motivé votre collaboration ? 


La start-up Barok a été fondée par les jeunes entrepreneurs Nabil Slaoui et Mohamed Benzakour pendant le confinement, par leurs propres moyens, dans le but de soutenir les artisans babouchiers, de la région Fès-Meknès notamment. L’idée était de valoriser, à travers le produit phare, la babouche Alflila, notre patrimoine artisanal grâce au design, à notre façon, nos couleurs, notre identité et storytelling. J’ai été séduit par la marque, leur démarche et leur altruisme. Les fondateurs de la start-up m’ont choisi ambassadeur de la marque. J’ai essayé de faire connaître le produit sur les réseaux sociaux, ce qui a permis de booster le travail des  maâlems et donner la part belle à leur savoir-faire ancestral au moment où l’activité touristique était à l’arrêt. Aujourd’hui, la démarche de se baser sur le savoir-faire de la babouche telle qu’elle existe, tout en lui conférant un nouveau storytelling, a démontré qu’on peut continuer à fabriquer des babouches, à Fès notamment, mais différemment.    
 

L'Opinion: Qu’est-ce qui caractérise la babouche Alflila ? 

 
 Il y a du cuir de chèvre noir en partie supérieure, retourné bleu cobalt pour la partie intérieure et une semelle en cuir de veau avec des bords peints en bleu cobalt et son marquage Barok. Le tout relié par de fines coutures en fil de soie Sabra bleu. L’idée était de produire un modèle chic de la babouche, qu’on peut porter aussi bien le jour que la nuit. Le nom de la babouche Alflila vient en référence à l’histoire “Les Mille et une Nuits”, mais aussi au monde de la mode et du Jazz, que j’aime particulièrement. Chaque babouche est signée sur le côté droit. Un certificat d’authenticité est remis à chaque acquisition. La collection Alflila est le best-seller de la marque Barok. Notre collaboration est en cours. Le développement d’autres babouches est en vue. 

 

L'Opinion: Le design est-il reconnu à sa juste valeur au Maroc ?

 
Le design est d’abord une stratégie et une méthodologie qu’il faut intégrer rapidement et de manière transversale. Très peu de gens comprennent que le design, avant d’être un acte de création, doit être intégré comme un élément stratégique. Aujourd’hui, l’acte de création n’est qu’une partie du processus. Nous avons également acquis un grand retard au niveau de l’enseignement de la discipline du design. Dans les universités publiques et privées, il n’y a pas d’enseignement supérieur en design industriel, interactif.... La seule école publique dédiée est l’Ecole Nationale Supérieure d’Art et de Design (ENSAD), relevant de l’Université Hassan II de Casablanca. 

 
Recueillis par Safaa KSAANI 

    
 

Recueillis par Safaa KSAANI