Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Alerte du football français : Une perte de 1000 millions d’euros


Rédigé par Rachid MADANI le Mercredi 10 Février 2021



Alerte du football français : Une perte de 1000 millions d’euros
 
 
Que se passe-t-il au football français après la crise du Covid-19 ? Plusieurs clubs sont menacés de disparition ou de relégation en division inférieure. Les contrats des footballeurs ne sont plus respectés. La FIFA ne donne aucune facilité pour les dettes enregistrées.
La Ligue du Football Professionnel (LFP) a demandé mardi une aide financière « urgente » au gouvernement français pour éviter la menace de faillite financière qui pèse sur plusieurs clubs causée par les effets de la pandémie.
Plus précisément, la LFP a demandé « une réunion urgente » avec les ministères de l'Économie et de l'Éducation et des Sports pour élaborer « un plan de soutien » et aider les clubs à « survivre » à leur situation financière difficile.
Les clubs qui composent la Ligue ont déjà connu des pertes de plus de 1000 millions d'euros jusqu'à présent cette saison, selon la LFP dans un communiqué.
En plus, la rupture du contrat des droits télévisuels avec l'Espagnol Mediapro et la signature d'un nouveau contrat (mais avec des montants beaucoup plus modestes) avec Canal +, les priveront de 548 millions d'euros.
À cela, il faut ajouter le manque de revenus des billets, la diminution des parrainages externes et le manque de transferts de joueurs vers d'autres ligues, également touchées par la pandémie.
Pour cette raison, la LFP souligne dans sa déclaration que les 100 millions d'aide d'État que le gouvernement avait déjà alloués au football en novembre se sont avérés "insuffisants" pour que les clubs maintiennent leur activité. Le football français allègue également que les clubs ont déjà fait de gros efforts pour s'adapter à cette baisse significative des revenus, à la fois par des négociations de réduction des salaires avec les joueurs et par les réformes que la LFP s'apprête à assurer leur avenir.
Certains clubs ont même entamé des procédures pour réduire le nombre de leurs employés. Il y a quelques semaines, le journal sportif « L'Equipe » soulignait que la Ligue avait déjà demandé l'aide du président du pays, Emmanuel Macron, pour intercéder auprès d'éventuels acheteurs afin de débloquer l'achat de droits de télévision et ainsi pouvoir se remettre à flot avec ce paiement... Cependant, le président de la République a refusé d'aider le football français à cette occasion.
Par ailleurs il est à signaler que Paris Saint-Germain de Khlifi semble vivre loin de toute crise financière d’autant plus que ses dirigeants préparent une offre alléchante en millions d’euros pour engager les deux vedettes Messi de Barcelone et Ramos du Real Madrid en fin de contrat avec leur club en juin prochain.
 Pourquoi ? Simplement parce que l’équipe parisienne est parrainée et subventionnée par un pays riche Qatar.
Une vraie contradiction du football français ! Mais en cas de la disparition de Marseille, Nantes, Lyon, Nice, Monaco, Lille, Saint Etienne les historiques du championnat, contre qui Paris Saint-Germain pourrait jouer ?