L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Albares rassure les îles Canaries sur les explorations d'hydrocarbures à Tarfaya


Rédigé par Rime Taybouta le Samedi 23 Avril 2022

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a indiqué, vendredi, que les prospections pétrolières et gazières opérées au Maroc se déroulent dans ses eaux territoriales, notant que le gouvernement ibérique veillera à ce qu'elles n'aient aucun impact environnemental sur les Îles Canaries, rapporte le média espagnol, europapress.



Lors d'une réunion tenue à Rome en marge de sa rencontre avec le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi di Maio, Albares a indiqué que certaines entreprises italiennes ont exprimé leur intérêt de mener des explorations dans les côtes marocaines (en référence à la zone de Tarfaya).
 
Dans ce sens, il a souligné que sur la base des informations qu'il a recueillies, les travaux d’explorations sont menés dans des eaux appartenant au Maroc et qui, à sa connaissance, n'ont pas encore commencé, selon la même source.

Il a toutefois défendu la nécessité de maintenir un dialogue continu entre les autorités marocaines et italiennes pour « s'assurer que les extractions n’aient pas d'impact environnemental sur les îles Canaries ». Des propos lancés en réponse à certains acteurs politiques canariens qui ont d’ores et déjà exprimé leur préoccupation quant à ses travaux.

Albares a profité de sa visite en Italie pour envoyer un appel au calme aux canaris, à qui il a assuré qu'il surveillait ce qui se passe "au jour le jour".

Le Ministre a indiqué, par ailleurs, qu’il ignore la date du lancement des prospections autorisées par le Maroc à Tarfaya.
 
Rappelons que depuis mars 2020, le domaine maritime du Royaume est fixé à 12 milles pour la mer territoriale, 24 milles pour la zone contiguë, 200 milles pour la zone économique exclusive et 350 milles maximum pour le plateau continental.

Cette extension du domaine maritime est venue suite à la mise à jour par le Maroc de son arsenal juridique relatif aux limites du domaine maritime national, qui s’arrêtait à quelques kilomètres au nord de Tarfaya. Deux lois avaient été publiées au Bulletin officiel du 30 mars 2020 : la loi n°37.17 modifiant et complétant le dahir portant loi n°1.73.211 du 2 mars 1973 fixant la limite des eaux territoriales, ainsi que la loi n°38.17 modifiant et complétant la loi n°1.81 instituant une zone économique exclusive de 200 milles marins au large des côtes marocaines.