Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Aïd Al-Adha : Le premier marché pilote à bétail lancé à Azrou


Rédigé par S.J le Dimanche 7 Juin 2020

Dans un contexte marqué par la crainte et l’incertitude suite à la pandémie du coronavirus, les autorités marocaines se préparent d’ores et déjà à ce que les Marocains célèbrent l’Aïd al-Adha, dans des conditions optimales. Dans ce sens, un premier marché pilote à bétail au niveau national a été ouvert aux éleveurs, à Azrou, dans le respect des mesures préventives.



Le choix d’Azrou est motivé par le fait que Fès-Meknès est une région d’élevage par excellence avec ses 3,7 millions de caprins et ovins.

Selon le directeur régional de l’agriculture de Fès-Meknès, Kamal Hidane, l’ouverture de ce marché à Azrou, province connue en tant que destination de prédilection pour les éleveurs, intervient en réponse à une demande de ces derniers, ajoutant que cette structure a été aménagée dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’agriculture, la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement rural (Comader) et les autorités locales.

En effet, sécheresse, souks hebdomadaires fermés depuis presque trois mois…les gens de la campagne sont dans la mouise. Ainsi, depuis des semaines, des éleveurs relevant de plusieurs régions du Royaume, fortement affectés par la pandémie du Coronavirus, ont exprimé leur mécontentent via des médias locaux, du fait qu’ils ne disposaient plus de lieux de vente. Cette initiative vient donc, en réponse à cette problématique, selon le premier vice-président de Comader, Rachid Benali.

Vaccination de masse et nouvelle organisation 

L’Office national marocain de la sécurité sanitaire des aliments (ONSSA) avait sélectionné et vacciné, en fin mai, plus de 2,6 millions de moutons à vendre pour l’Aïd al-Adha. Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, considère que le principal défi de la fête religieuse est d’empêcher les marchés ruraux, où le bétail se vend généralement, de se transformer en points chauds pour la transmission de la Covid-19. Pour éviter ce scénario, le marché pilote de Azrou a été aménagé de sorte à répondre à toutes les normes sanitaires et de prévention.

L’ouverture du marché ce samedi, alors qu’il ouvre d’habitude chaque mardi, vise à permettre aux éleveurs de se familiariser avec les nouvelles mesures de sécurité et de prévention mise en place pour éviter toute éventuelle contamination à la Covid-19, a expliqué M. Benali, ajoutant qu’en cas de succès de cette première expérience, elle sera généralisée aux autres régions du royaume dans le cadre de la stratégie «Green Generation».

Ceci dit, dans ce contexte de reprise de l’activité économique du monde rural, l’Office national du conseil agricole, intervient également pour renforcer l’orientation des agriculteurs sur les plans sanitaires et de prévention.