L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Agenda de l’ONUDC : Réunion du conseil des ambassadeurs du G-77 sous la présidence du Maroc


Rédigé par K.CH le Vendredi 6 Mai 2022

Présidée par le Maroc, une réunion du conseil des ambassadeurs du groupe du G77 du chapitre de Vienne, s’est tenue récemment à Vienne pour présenter les priorités dudit groupe par rapport aux questions inscrites à l’agenda de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).



Agenda de l’ONUDC : Réunion du conseil des ambassadeurs du G-77 sous la présidence du Maroc

Cette réunion, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route de la présidence du Maroc du G77 du chapitre de Vienne pour l’année 2022, a été marquée par des échanges constructifs avec Ghada Waly, directrice exécutive de l’ONUDC autour des activités et la stratégie de l’Office par rapport à l’Afrique, l’Amérique latine et l’Asie.

 

Ouvrant la rencontre, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’office des Nations unies et des organisations internationales à Vienne, Azzeddine Farhane, a relevé qu’en sa qualité de président du G77 du Chapitre de Vienne, qu' "un dialogue productif et une interaction étroite avec les chefs des organisations basées à Vienne demeurent une priorité" pour la présidence marocaine du Groupe.

 

L’ONUDC s'active en période de crises

 

Il a salué le lancement par l’ONUDC d’une vision stratégique pour l’Afrique 2030 et l’Amérique latine et les Caraïbes pour 2022-2025, ainsi que la mise en œuvre de l’ambitieux Programme régional (PR) pour 2022-2026 pour la région de l’Asie du Sud-Est et du Pacifique (PAED).

 

Outre l'accélération du développement durable, “ces stratégies visent notamment à renforcer la prévention du crime, à améliorer le système judiciaire, à assurer une réponse équilibrée aux fléaux des drogues, à améliorer l’état de droit”, a-t-il soutenu, notant que les pays du G77 appartiennent à une région caractérisée par son asymétrie en termes de développement, aggravée par la pandémie de Covid-19.

 

“Le G77 considère l’ONUDC comme un partenaire valable et nécessaire”, a-t-il relevé, soulignant qu'une coopération étroite et une approche collaborative pourraient “ faciliter la réalisation des objectifs de développement durable”, en approfondissant et en élargissant les domaines d’action dans le cadre du mandat de l’ONUDC.

 

De son côté, Ghada Waly s’est réjouie de la tenue de “cette précieuse initiative” engagée par la présidence marocaine du G-77 (Chapitre de Vienne) dans le but “d'instaurer un dialogue avec les chefs des organisations basées dans la capitale autrichienne à un moment où le dialogue est particulièrement nécessaire”.

 

Elle a ainsi indiqué que son Office “a le rôle et la responsabilité de se tenir aux côtés des pays en développement en cette période critique, pour répondre à leurs besoins et à leurs priorités”.