Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Affaire de bitcoin: plus de 10 millions DH supplémentaires saisis


Rédigé par La Rédaction avec MAP le Jeudi 20 Janvier 2022

Toujours dans le sillage de l’affaire du démantèlement d’un réseau impliqué dans le transfert de cryptomonnaie, l’enlèvement, la séquestration et l’extorsion, les inspections menées par le Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers, relevant de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), ont abouti à la saisie, jeudi, de sommes d’argent supplémentaires de l’ordre de 10.016.690 de dirhams (DH), portant à plus de 2,11 milliards de dirhams le total des sommes saisies.



Affaire de bitcoin: plus de 10 millions DH supplémentaires saisis
Ces sommes d’argent, soupçonnées provenir d’activités criminelles, ont été saisies lors de deux opérations distinctes, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que la première, qui a eu lieu au domicile de la famille d’un des suspects dans la ville de Safi, a permis la saisie de 2 millions DH, tandis qu’une somme de 8.016.690 DH a été saisie au domicile du prévenu en question situé à Marrakech et retrouvée à l’intérieur de trois coffres-forts, aux côtés d’un ensemble d’équipements électroniques et de supports numériques.

Ces mesures procédurales ont été engagées dans le cadre de l’enquête judiciaire ordonnée par le Parquet compétant en charge de l’enquête, sur fond du démantèlement par la BNPJ, en coordination avec les services de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), le mercredi 19 janvier, d’un réseau criminel impliqué dans l’enlèvement, la séquestration, l’usurpation d’identité et le change illégal de monnaies virtuelles, ajoute le communiqué.

L’enquête préliminaire menée dans le cadre de cette affaire avait permis l’arrestation de sept suspects, en plus de la victime présumée du crime d’enlèvement, de séquestration et d’extorsion, dont les inspections effectuées à son domicile ont abouti à la saisie d’une première somme d’argent d’environ 11.480.000 DH soupçonnée provenir d’activités criminelles.