Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Affaire Ghali : L'hôpital de Logroño confirme son accueil sous fausse identité


Rédigé par S.M le Vendredi 21 Janvier 2022

L'hôpital de Logroño où Brahim Ghali est entré après avoir atterri en Espagne, sous une fausse identité, a confirmé qu’un faux passeport lui a été remis. Détail.



Sur ordre du juge Rafael Lasala, chargé de l'enquête sur les conditions d'accès de Brahim Ghali et son hospitalisation en catimini en Espagne, la police a identifié l’assistante qui a enregistré l’entrée de Brahim Ghali à l’hôpital de Logroño, le 18 avril dernier.

Le chef des milices séparatistes du Polisario y a été admis sous la fausse identité de Mohamed Benbatouche et a été identifié comme l’un des « patients arrivant dans une ambulance médicalisée et est admis aux soins intensifs, tandis que la personne l’accompagnant n’a ni de numéro ni d'adresse ».  Une information de plus qui a été révélée par l’employée du service d’admission de l’hôpital, entendue, comme témoin, le 14 décembre dernier, a indiqué Vozpopuli après avoir consulté un document officiel de la police.

Tout en soulignant que l'affaire reste entre les mains du Rafael Lasala, la même source a fait savoir que cette employée sera également entendue par l’Audience nationale espagnole. Les médecins, ayant déjà témoigné, ont tous jeté la responsabilité sur les dirigeants du gouvernement de Rioja qui ont, selon eux, géré l’admission du leader du Polisario.

Le croisement des versions à ce sujet a conduit le juge à convoquer le directeur adjoint des opérations de la police nationale, José Ángel González Jiménez, le 7 février prochain, pour déterminer si le ministre de l’Intérieur était au courant de la visite de Ghali en Espagne, sachant que deux affaires pénales étaient ouvertes contre lui et que la police cherchait à le localiser.