Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Affaire Ghali : Après les Affaires étrangères, le juge Lasala s'intéresse au rôle de l'Intérieur et de la Vice-présidence


Rédigé par S.K. le Lundi 1 Novembre 2021

Dans son témoignage, l'ex-cheffe de cabinet de l’ancienne première vice-présidente de l’Exécutif espagnol, Isabel Valldecabres, a dissocié cette dernière de l'affaire de l'accueil du chef du Polisario en Espagne en avril dernier, impliquant en revanche le ministère de l’Intérieur.



Affaire Ghali : Après les Affaires étrangères, le juge Lasala s'intéresse au rôle de l'Intérieur et de la Vice-présidence

L'ex-cheffe de cabinet de Carmen Calvo, María Isabel Valldecabres Ortiz, actuellement directrice générale de la Fabrique nationale de monnaie et de timbre, a apportée son témoignage dans le cadre de l'enquête du juge d’instruction Rafael Lasala du Tribunal N°7 de Saragosse sur l’entrée, en catimini, de Brahim Ghali en Espagne

Lors de son audition, qui s'est tenue le vendredi 29 octobre, Valldecabres a reconnu qu’elle avait reçu l’ordre de Mme Calvo de prendre attache auprès du ministère des Affaires étrangères pour s'assurer des rumeurs entourant l’arrivée du chef du Polisario en Espagne, et ce trois jours avant que l’avion de la présidence algérienne n’atterrisse le 18 avril à la base militaire de Saragosse, rapporte La Razon. Toutefois, Isabel Valldecabres a tenu à dissocier l’ex-première vice- présidente du gouvernement de toute participation à l’opération de l’accueil de Ghali.

Vendredi 29 octobre, le juge Rafael Lasala a également auditionné, Susana Crisostomo, cheffe de cabinet de l’actuel ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska. Elle avait indiqué qu'il lui avait ordonné d'appeler le ministère des Affaires étrangères pour informer l’Audience nationale de Madrid que la personne hospitalisée à Logroño était bel et bien le secrétaire général du Front Polisario. Selon cette dernière son cabinet n'aurait eu aucun rôle à jouer dans l'arrivée en catimini du leader des séparatistes et qu'elle n'était pas au courant des détails de l'affaire notamment de l'escorte de police qui a accompagné l'ambulance ayant transporté Ghali de l'aéroport à l'hôpital de Logroño. 


  


Dans la même rubrique :
< >