L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Affaire Brahim Saâdoun : la défense demande l’abolition de la peine de mort à la Cour de Donetsk


Rédigé par L'Opinion le Mardi 5 Juillet 2022

La défense du jeune marocain Brahim Saadoun a demandé l’abolition de sa peine de mort le 9 juin dernier, après que le tribunal l’a condamné pour des accusations liées au "mercenarisme et l’intention de renverser le système de condamnation au coude à coude et procéder à son exécution."



La Cour suprême de la "République populaire de Donetsk" a annoncé, lundi, qu'elle avait fait appel du jugement du Maroc, Ibrahim Saadoun.

Selon les médias russes, la défense de Saadoun a demandé l’abolition de sa peine de mort le 9 juin dernier, après que le tribunal l’a condamné pour des accusations liées au "mercenarisme et l’intention de renverser le système de condamnation au coude à coude et procéder à son exécution."

Saadoun s’est défendu en niant l’accusation de mercenarisme, affirmant qu’il avait rejoint l’armée ukrainienne sur une base régulière, signant un contrat de 3 ans avec l’Unité du Corps des Marines.

RIA Novsti a indiqué qu’un appel en cassation peut être reçu si le jugement est entré en vigueur, et puisque la situation de la personne n’est pas proportionnelle à l’appel, le jugement sera porté en appel sur cette demande.

Il est probable que l’exécution n’aura pas lieu, compte tenu du fait que le président de Donetsk, Denis Pouchiline, a «gelé» la plausibilité de son emprisonnement à perpétuité.

Le but de Bushlin semble être de forcer les pays étrangers à communiquer avec Donetsk, le reconnaissant ainsi comme un État indépendant.

Avec Saadoun (21 ans), deux Britanniques sont condamnés à mort, Sean Benner (48 ans) et Aiden Aslin (28ans), qui se sont rendus à Marioupol à la mi-avril, tandis que Saadoun du Maroc s’est rendu le 12 mars à Volnofakha, dans le Donbass.



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News










 
Other