L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






International

Accusé de harcèlement sexuel, Elon Musk réagit


Rédigé par Yassine Elalami le Vendredi 20 Mai 2022

Un rapport indique que SpaceX aurait payé 250.000 dollars pour faire taire une hôtesse de l’air. De sa part, Musk nie les accusations et les considère comme sauvages.



Le fondateur et PDG de SpaceX, Elon Musk, a déclaré jeudi soir dans un tweet que les “accusations sauvages” portées contre lui n'étaient pas vraies après qu'un rapport de Business Insider a déclaré que la société aérospatiale avait versé 250.000 dollars pour faire taire une hôtesse de l'air dans un jet privé qui accusait le milliardaire de harcèlement sexuel.

Le rapport, qui cite des entretiens et des documents obtenus par Insider, indique que la femme a affirmé que lors d'un massage qu'elle donnait à Musk, il avait exposé son pénis en érection, lui avait touché la cuisse sans son consentement et lui avait proposé de lui acheter un cheval si elle pratiquait des actes sexuels.

Insider signalait, sous couvert d’anonymat qu’une amie proche de la victime aurait fourni un témoignage dans le cadre du litige.

"J'ai un défi à lancer à cette menteuse qui prétend que son amie m'a vu "exhibé" : décrivez une seule chose, n'importe quoi (cicatrices, tatouages, etc.) qui n'est pas connu du public. Elle ne sera pas en mesure de le faire, car cela n'est jamais arrivé", a déclaré Elon Musk sur un tweet.

CNBC, une chaîne de télévision américaine, a contacté Musk et SpaceX pour commenter ces allégations, mais n'a pas reçu de réponse.

“Nous maintenons notre histoire, qui est basée sur des documents et des interviews et qui parle d'elle-même”, a déclaré un porte-parole d'Insider en réponse à une demande de commentaire par CNBC.

Business Insider a rapporté que l'amie avait déclaré que l'hôtesse de l'air lui avait raconté l'histoire de Musk peu de temps après que cela se fut produit.

La société américaine de médias a mentionné que l'amie a indiqué qu'elle avait décidé de révéler l'allégation de la femme sans d'abord demander à l'hôtesse de l'air parce qu'elle se sentait obligée, en tant que survivante d'agression sexuelle, de divulguer la plainte contre Musk.

"Les attaques à mon encontre doivent être vues à travers un prisme politique (...) mais rien ne me dissuadera de me battre pour un avenir prometteur et votre droit à la liberté d'expression", a twitté Elon Musk.

Le propriétaire de Tesla et SpaceX, Elon Musk, dénonce totalement les accusations et estime que cette révélation est calomnieuse.