L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Abdelouafi Laftit fait le point sur la gestion et l'exploitation des terres soulaliyates


Rédigé par Safaa Kesaani Lundi 29 Janvier 2024

Devant les députés, le ministre de l'intérieur, Abdelouafi Laftit, a fait savoir que son département a accéléré le processus de melkisation des terres collectives (soulaliyates) aux ayants droits. L'opération de recensement a atteint 76% du total des communautés concernées. Détails.



Le nombre des collectivités propriétaires de ces terres s’élève à 4.908 et sont représentées par 7.731 délégués (nouabs), dont 17 femmes. L’opération de recensement qui se poursuit actuellement a atteint un seuil avancé.  76% du total des communautés soulaliyates, soit environ 2,625 millions d’hommes et 2,1 millions de femmes, ont été recensés jusqu'à présent, selon les chiffres dévoilés par le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, en réponse aux questions orales des députés à la Chambre des représentants.

Le ministre a fait savoir, dans ce sens, que des terres agricoles soulaliyates sont mobilisées pour la réalisation de projets d’investissement à vocation commerciale, industrielle, touristique, ou exploités en tant que des services et des infrastructures.

D'après le responsable gouvernemental, les terres collectives soulaliyates occupent une surface globale de l’ordre de 15,6 millions d’hectares. Ces terres sont  exploitées à des fins agricoles, forestières et de pâturage. 

Laftit a reconnu que les évolutions socio-économiques exigent la révision de l'arsenal juridique régissant les communautés soulaliyates et la gestion de leur patrimoine. En effet, depuis 2019, trois lois ont été adoptées, et ont constitué une refonte du système de gestion des terres collectives, rappelle-t-il. Il s’agit de la loi 62-17 relative à la tutelle administrative, la loi 63-17 sur leur délimitation administrative et la loi 64-17 sur celles situées dans les périmètres d’irrigation et du décret n°973.2.19 portant application de la loi n° 62.17.

Il a souligné, sur ce registre, que cette révision juridique a permis d'insuffler une nouvelle dynamique sur le plan de la gestion des terres soulaliyates avec à la clé principalement le lancement d'importants chantiers dont la mobilisation de pas moins de 1 million d'hectares à des fins d'exploitation agricole dont 100.000 hectares exploités à ce jour et aussi le chantier portant sur l'appropriation des terres agricoles ''bour'' au profit des membres des communautés soulaliyates, outre l'accélération de la cadence de l'opération d'appropriation des terres situées dans les zones irriguées au profit des ayants-droit.

Laftit a expliqué que son département a procédé a fait de  la concurrence un principe d’accès au foncier soulaliyates pour la réalisation des projets d’investissement dans le domaine agricole. 

A noter que la superficie totale enregistrée à la conservation foncière est de 259.000 hectares. Et de souligner que l'accélération de la cadence d'enregistrement à la conservation foncière qui porte aujourd'hui la superficie enregistrée à 5,1 millions hectares contre 555.000 hectares en 2014



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Février 2024 - 10:38 Enfin, un salon du Gaming débarque à Rabat







🔴 Top News