Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Web zone

« AJAL »: Nouvelle plateforme numérique qui simplifie le dépôt des factures des EEP


Rédigé par Hiba CHAKIR le Jeudi 10 Juin 2021

Après une série de réformes structurelles, le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration (MEFRA) a annoncé que, désormais, les fournisseurs des Etablissements et Entreprises Publics (EEP) peuvent déposer leurs factures électroniquement sur la plateforme «AJAL ».



« AJAL »: Nouvelle plateforme numérique qui simplifie le dépôt des factures des EEP
Le Maroc accorde une grande priorité à la simplification des procédures administratives notamment en vue de renforcer la transparence et de remédier aux dysfonctionnements qui minent l’administration marocaine, et ce, pour pouvoir servir au mieux le citoyen et améliorer l’environnement des affaires. Par ailleurs, l’avènement de la pandémie a accentué avec acuité le recours au service digitalisé des services publics afin d’atténuer les effets de la crise.

Dans ce contexte le « MEFRA » a diffusé, en date du 1er juin 2020, la circulaire n° 59/20/DEPP en vue du lancement, de manière progressive, du dépôt électronique des factures des fournisseurs des Etablissements et Entreprises Publics (EEP).

Ainsi, le ministère a procédé à l’intégration à la plateforme « AJAL» d’un nouveau module de dépôt électronique des factures en faveur des EEP qui choisissent cette plateforme. Annonce faite ce mercredi 09 juin 2021.

Planning de dépôt sur la plateforme « AJAL »

Les fournisseurs des Etablissements et Entreprises Publics ayant opté pour l’utilisation de la plateforme « AJAL » peuvent procéder au dépôt de leurs factures suivant trois planning : « Pour les factures relatives aux commandes supérieures à 5 MDH : à partir du 9 juin 2021 », « Pour les factures relatives aux commandes supérieures à 1 MDH : à partir du 1er janvier 2022 » et « Pour les factures relatives aux commandes supérieures à 0,2 MDH : à partir du 1er juin 2022 », peut-on lire dans un communiqué du ministère des Finances.

S’agissant des fournisseurs des Etablissements et Entreprises Publics ayant opté pour leurs propres plateformes déjà déployées, « la liste de ces organismes devait être publiée au niveau de la rubrique de l’Observatoire des Délais de Paiement (ODP) à partir du 9 juin 2021, étant précisé que le chantier d’intégration entre ces plateformes et la plateforme AJAL est en cours », a indiqué la même source.

Renforcer la confiance entre les EEP et les fournisseurs

La mise en ligne de la plateforme vient compléter plusieurs mesures législatives et réglementaires adoptées par les pouvoirs publics dans le domaine des paiements, lesquelles contribueront, de manière générale, à renforcer la confiance entre les EEP et leurs fournisseurs. En effet, cette plateforme vise, entre autres à offrir un espace pour la réception et le traitement des factures et/ou des réclamations des fournisseurs concernant les délais de paiement de leurs prestations ou travaux par les EEP adhérents ; à fluidifier les échanges et la communication entre les fournisseurs et lesdits EEP ; à améliorer les délais de règlement des fournisseurs desdits EEP. D’ailleurs, la plateforme répond à plusieurs problèmes en identifiant les causes des retards de paiement et en leur apportant les solutions adéquates.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juin 2021 - 13:47 Bac : les filles se démarquent