L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



Actu Maroc

AGH: Lancement de la charte Pan-Africaine pour la réduction des risques en santé


Rédigé par Rime Taybouta Vendredi 23 Décembre 2022

En ligne droite avec la Première conférence Africaine sur la réduction des risques en Santé, tenue à Marrakech, les 16, 17 et 18 novembre 2022, Sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI avec la participation de plus de 800 personnalités représentant 60 pays, African Global Health (AGH), a organisé une conférence scientifique pour le lancement de la charte africaine pour la réduction des risques en santé.



Il s'agit d'une initiative marocaine qui permet de jeter les bases d’une politique continentale commune en termes de santé publique commune et de protection sociale en Afrique. « Cette conférence internationale de grande envergure réunit encore une fois un panel de grands chercheurs, de scientifiques et de spécialistes africains, tous unis pour mettre sur les rails une charte africaine historique», nous indique Imane Kendili, présidente de l’AGH au bureau logistique local, ajoutant que celle-ci marque, en effet, la naissance effective d’une structure Pan-Africaine de travail et de suivi pour servir les populations du continent et prévenir tous les dangers qui guettent.
 
Dans ce sens, les directions de travail sont intégratives et multiples avec un partenariat public-privé, créant une coopération entre les ministères de santé africains à travers les experts influents de leurs pays respectifs, mais impliquant directement les ministères des affaires étrangères et autres acteurs dans un cadre symbiotique fédérateur dont le point de départ a été la grande conférence de Marrakech qui a installée AGH au cœur de l’avenir de la santé en Afrique.

Le bureau continental se charge d’oeuvrer de concert avec les pays africains pour dévoiler les contours définitifs de la Charte africaine historique au titre de l’année 2023, en tant que cadre de travail au service de la population africain et moyen de réduire les risques en santé.
 
A cet égard, Kandili a relevé que les experts africains ont soumis une lettre ouverte à l’Union africaine pour contribuer au soutien de la charte africaine, signée par des experts et pays africains, en soulignant que «le but étant de parvenir à une véritable souveraineté au niveau de la politique de santé dans le continent à travers la cohésion, l’action commune et le partage des expertises et des expériences réussies».


Pour sa part, Rania Mamdouh, membre du conseil d’administration de l’AGH, a appelé à la fédération des efforts de l’ensemble des pays africains pour parvenir à des solutions communes aux problèmes de santé dans le continent et œuvrer à promouvoir les programmes à même de réduire les effets des maladies telles le diabète, l’obésité et d’autres phénomènes comme le tabagisme, l’alcoolisme et toutes formes d’addiction pour prévenir les cancers.
 
Cette conférence a été marquée par plusieurs interventions portant sur les recommandations de la déclaration de Marrakech ayant sanctionné les travaux de la première Conférence africaine sur la réduction des risques en santé et la charte continentale sur la réduction des risques en santé, ainsi que le plan d’action d’AGH au titre de l’année 2023.
 
Il est à rappeler que l’AGH est une organisation embrassant des objectifs de promotion de la santé en Afrique suivant des directions multipartites, incluant des dimensions de santé responsable et solidaire sous l’étendard de la santé pour tous et par tous. L’association est de ce fait partenaire de l'État marocain en vue de partenariats experts-politiques de tous les pays africains afin de faire adhérer politiques et experts au concept du citoyen - patient et engager des politiques de santé publiques communes Afro-africaines.