Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

À Roland : Halep et Zverev ratent le quart...

Tennis


Rédigé par M. BELAOULA le Mardi 6 Octobre 2020

L’étau se resserre, de plus en plus, sur les prétendantes et les prétendants à la consécration finale du week-end prochain



À Roland : Halep et Zverev ratent le quart...
On peut dire que les choses sérieuses commencent bien à la Porte d’Auteuil où l’on est, déjà, au stade des quarts de finales des deux tableaux majeurs du Grand Chelem de Roland-Garros où les critiques fusent de partout. Là où l’arbitrage, la programmation et l’organisation reçoivent, au fil des jours, des claques à ne pas en finir. Même les conditions météorologiques s’invitent pour jeter de l’huile dans le feu.

Une édition qui ne va pas, sûrement, laissé un bon souvenir auprès de tout le monde, surtout du côté du public qui a été privé, Covid-19 oblige, de sa meilleure quinzaine tennistique de l’année. Ceci dit, on a joué, lundi, la première vague des huitièmes de finales où il y a eu un vrai carnage au niveau des gros bras. D’abord avec l’élimination de la tête de série N°1, la Roumaine Simona Halep, qui a été balayée par la jeune Polonaise, Iga Swiatek 19 ans et 54e mondiale, en deux petits sets (6/1, 6/2). Cette vainqueur aura à jouer, en quart, l’Italienne Martina Trevisan qui a éliminé, en deux fois 6/4, la Néerlandaise et n°5, Kiki Bertens. L’autre rencontre des quarts de finales, au nom du haut du tableau, mettra aux prises la n°3, l’Ukrainienne Elina Svitolina, et l’Argentine Nadia Podoroska qui ont disposé, respectivement, de la Française Caroline Garcia et de la Tchèque Barbora Krejcikova. Les autres huitièmes du bas du tableau ont été jouées hier pour compléter les prétendantes pour le dernier carré. 

Sans commentaires
Chez les Messieurs, on a eu droit, dimanche, aux rencontres des huitièmes du bas du tableau où là aussi on a été surpris par l’élimination du n°6 du tournoi, l’Allemand Alexander Zverev, qui a été stoppé par l’Italien de 19 ans, Jannik Sinner, appelé à disputer son premier quart de finale en Grand Chelem. Une place en quart de finale qui sera difficile à gérer face au n°2 mondial, l’Espagnol Rafael Nadal, qui a, vraiment, laminé le pauvre «Yankee» Sébastien Korda. Le score de 6/1, 6/1, 6/2 se passe de tous commentaires. L’autre quart de finale de cette journée constitue en elle une affiche de générations. D’un côté, l’Argentin et tête de série n°12, Diego Schwartzman, et de l’autre côté, l’Autrichien et n°3, Dominic Thiem. Ces deux forces de frappe ont laissé, sur le carreau, deux espoirs du tennis mondial, en la personne de l’Italien Lorenzo Sonego et du Français Hugo Gaston. Ce dernier qui a fait vivre l’enfer, durant 3h32’ et cinq sets (6/4, 6/4, 5/7, 3/6, 6/3) à son futur bourreau tout en vivant des moments parsemés de talent et d’inspiration. Là aussi, et à l’écriture de ces lignes, on attendait les autres qualifiés pour les quarts de finales de ce Grand Chelem parisien qui devaient se disputaient, hier, en même temps que les autres tableaux de ces Internationaux français qui ne manquent pas de critiques, et ce, dans tous les domaines.

 
M. BELAOULA
 

Repères

Altmaier, une surprise de plus
Après Jannik Sinner, Sebastien Korda et Hugo Gaston, l’Allemand Daniel Altmaier est venu compléter la liste des petits nouveaux à Roland qualifiés en deuxième semaine. 186e mondial et disputant là son premier Grand Chelem, il s’est offert une première semaine de rêve, conclue par une démonstration face à Berrettini. Surtout, depuis son entrée dans le tournoi, il n’a pas perdu un set. Vu son niveau du jour, il faudra être très costaud pour aller lui en chiper un. Pablo Carreno-Busta était prévenu.
Un trio à grande vitesse
Novak Djokovic, Rafael Nadal et Dominic Thiem, tous les trois qualifiés en huitièmes de finale, tiennent leur rang de favoris de Roland-Garros. En première semaine, le trio s’est montré expéditif lors des trois premiers tours joués, en n’ayant pas perdu un seul set. La palme revient au Serbe, qui n’a lâché que 15 jeux et passé à peine 4h55 sur le court. Une forme à confirmer en huitièmes de finale. Dimanche, Nadal et Thiem ont récidivé, respectivement, contre Sebastian Korda et le Français Hugo Gaston. Djokovic devait jouer, hier lundi, face à Karen Khachanov.

  


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Octobre 2020 - 11:36 Omnisports : Courrier du Nord-Est

Jeudi 22 Octobre 2020 - 16:36 Tennis : Les derniers rendez-vous 2020