Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

64ème anniversaire de la création des FAR : Sur le champ de bataille contre le Coronavirus


Rédigé par A. NAJI le Jeudi 14 Mai 2020

Mercredi 14 mai 1956 furent créées les Forces Armées Royales (FAR), dont les chefs prêtèrent le serment
d’allégeance à feu Mohammed V. Le lendemain, les premiers soldats du Royaume défilaient à Rabat



Feu Mohammed V passant en revue les premiers éléments des FAR, le 15 mai 1956 à Rabat, en compagnie du Prince héritier Moulay El Hassan, futur Hassan II.
Feu Mohammed V passant en revue les premiers éléments des FAR, le 15 mai 1956 à Rabat, en compagnie du Prince héritier Moulay El Hassan, futur Hassan II.
Aujourd’hui, les FAR comptent parmi les institutions publiques les mieux structurées et les plus efficaces du Maroc. Ces éléments bien formés et expérimentés sont présents sur différents fronts, qui vont de leurs obligations purement militaires au soutien apporté dans différents domaines sociaux.

Au Sud, ils veillent toujours à ce que les hordes polisariennes ne franchissent pas les limes et partout ailleurs, des éléments des FAR sont actuellement déployés pour appuyer les efforts de lutte contre l’épidémie du Coronavirus, leurs corps médical associant ses moyens et compétences à celles du système de santé civile.

Ils étaient à peine 15.000 hommes à constituer le noyau originel des FAR, encadrés par 200 officiers et 1.500 sous-officiers et placés sous le commandement du Prince héritier Moulay El Hassan, futur Hassan II, alors chef d’état-major de l’armée naissante du Maroc. 

Les FAR ont combattu 16 ans durant pour repousser les agressions des milices du polisario et défendre l’intégrité territoriale du pays, envoyé des corps expéditionnaires en Afrique subsaharienne et même en Syrie, supporté la cause de l’émancipation des peuples et de souveraineté sur leurs territoires, participé à maintes opérations de maintien de la paix, sous l’égide des Nations Unies. Depuis lors, leur palmarès militaire est bien garni et les FAR n’ont jamais failli.

Ce qu’on retiendra de cette année de 64ème anniversaire de la création des FAR, c’est d’abord l’opportunité offerte à des jeunes de bénéficier de formations professionnelles dans le cadre du service militaire, une tâche à laquelle d’importants moyens humains et matériels ont été consacrés, élargissant et réadaptant la notion même de service militaire.

Puis la rapidité et l’efficacité de la réaction face à l’épidémie du Coronavirus. Les FAR ont été, en effet, les premiers à monter au front de la lutte contre l’épidémie à travers le Centre de virologie, maladies infectieuses et tropicales, à l’hôpital militaire d’instruction Mohammed V de Rabat, où avaient été mis en quarantaine les étudiants marocains revenus de Chine.

Avant d’édifier deux hôpitaux de campagne, à Nouaceur et Benslimane, en un temps record. Et quand les véhicules blindés des FAR ont été déployés pour faire respecter l’état d’urgence sanitaire, tout le monde a saisi la gravité de la chose. C’est dire l’image de sérieux et le sentiment de confiance qu’inspire l’institution militaire aux Marocains.

Vibrant hommage aux hommes et femmes de nos glorieuses Forces Armées Royales.

A. NAJI