Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

22.542 individus interpellés pour violation des mesures de confinement


Rédigé par Hajar Lebabi le Vendredi 10 Avril 2020

Récalcitrants, fraudeurs, spéculateurs et autres diffuseurs de fake news continuent à faire les frais de la fermeté des forces de l'ordre en cette période de confinement obligatoire. La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) vient ainsi d'annoncer l'interpellation de 22.542 individus en flagrant délit de violation des mesures de sécurité fixées par les autorités publiques, depuis le début de l'état d'urgence sanitaire.



Fermeté sans faille des forces de l'ordre
Fermeté sans faille des forces de l'ordre
Dans son communiqué, la DGSN a indiqué que la majorité des faits enregistrés se matérialisent par le refus d'obtempérer et la violation des mesures de l'état d'urgence, l'inapplication des directives des autorités publiques, l'attroupement, la désobéissance, l'incitation à l'attroupent et à la désobéissance, le non-respect des restrictions relatives à la circulation et le déplacement sans autorisation de quitter le domicile.
 
S'agissant de la répartition géographique de ces actes, les services de la préfecture de police de Casablanca ont interpellé 3.611 individus, ceux de Rabat 2.950, ceux de Kénitra 2.725, d'Oujda 2.269, de Marrakech 2.122, d'Agadir 1.883, de Béni Mellal 766, de Fès 762, de Meknès 476, de Settat 471, de Tétouan 470, de Laâyoune 313 et de Tanger 280, précise le communiqué. Les services de sûreté provinciale de Salé ont interpellé 1.712 individus, de Béni Mellal 766, de Ouarzazate 477, d'El Jadida 413 et de Safi 162, tandis que les services de sûreté régionaux d'Errachidia ont interpellé 392 personnes, de Taza 186 et d'Al Hoceima 102, a ajouté la même source.

La DGSN a rappelé que ses services se maintiennent dans toutes les villes, tout en assurant que les opérations de contrôle vont s’intensifier. L’objectif étant de garantir une application stricte et correcte de l’état d’urgence et d’empêcher la propagation du virus.