Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale
 
«Mohafadati» pour le suivi des biens et titres fonciers

L'Agence Nationale de la Conservation Fonciere, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC) vient de lancer son nouveau service de suivi des biens et titres fonciers "Mohafadati". L'Agence annonce la mise en place d’un portail institutionnel, informationnel et transactionnel, qui lui permettra de s’inscrire avec les entités publiques, dans le programme d’Etat sur la modernisation de l’ensemble des administrations, indique l'ANCFCC dans un communiqué.
Ce dispositif, qui constitue la première pierre apportèe à l’édifice du processus de dématérialisation qui se poursuivra durant les prochains mois, propose aux usagers une nouvelle plateforme sécurisée permettant de suivre, à distance, leurs biens immatriculés. Après une simple inscription sur le site www.ancfcc.gov.ma, qui consiste à renseigner puis à déposer le formulaire de demande à la conservation foncière la plus proche, les utilisateurs de ce nouveau service, seront systématiquement, informés de toute opération inscrite sur leurs titres fonciers par mail et par SMS, relève l'agence.
Dorénavant, les usagers ne seront plus dans l’obligation de se déplacer afin de se renseigner sur leurs biens et seront automatiquement alertés dès qu’une opération est effectuée sur un titre dont ils sont propriétaires (hypothèque, saisie, vente totale ou partielle), assure la même source, notant que pour encourager les citoyens marocains résidents ou non a l’étranger à utiliser ce service, "Mohafadati" sera à titre exceptionnel, gratuit jusqu’a fin décembre 2017.

15/6/2017
Lu 6883 fois
| |
 Doté d’une enveloppe financière dépassant 100 millions de dollars
Lancement officiel du fonds «Charaka» de la formation professionnelle

L'appel à projets du fonds "Charaka" de la formation professionnelle, s’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre du 2è programme de coopération "Compact II", conclu entre le gouvernement du Maroc et Millennium Challenge Corporation (MCC), a été lancé officiellement, mercredi à Casablanca, en présence du Secrétaire d’Etat chargé de la formation professionnelle, Larbi Bencheikh et la Chargée d'affaires de l'ambassade des États-Unis à Rabat, Stephanie Miley.
Ce fonds, doté d’une enveloppe financière globale dépassant 100 millions de dollars, appuiera des projets de création ou d’extension de centres de formation professionnelle gérés dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), ainsi que des projets de réhabilitation de centres publics de formation professionnelle et leur reconversion d’un modèle de gestion classique en un modèle de gestion en PPP qui répond à une demande en ressources humaines du secteur privé.
Intervenant à cette occasion, M. Bencheikh s’est félicité de la qualité et de la densité des relations de coopération liant le Maroc et les Etats-Unis, notamment en matière d’amélioration de la qualité du capital humain, estimant que le "Compact II" réaffirme l’engagement des deux pays pour consolider l’amitié entre les peuples marocain et américain.
L’activité "formation professionnelles", relevant du Compact II est en ligne avec les Hautes Orientation Royales, la Vision 2015-2030 de la réforme du système d’éducation et de formation et la politique publique initiée dans ce domaine, a-t-il souligné, notant que cette activité qui s'articule autour de la mise en place du fonds "Charaka" et de l’appui à l’opérationalisation de la réforme de la formation professionnelle, traduit cette vision commune qui fait de la formation professionnelle un levier puissant de développement économique et de l’inclusion sociale.
Evoquant les objectifs essentiels de cette activité, M. Bencheikh a expliqué qu’il s’agit du rehaussement de la qualité de l’offre de la formation professionnelle, le renforcement de son adéquation avec les besoins du secteur privé, la promotion des partenariats publics-privés et la valorisation du capital humain.
Assurant que les pouvoirs publics se sont assignés comme mission la garantie d’une formation professionnelle de qualité, à travers notamment l’élargissement de l’ingénierie de formation basée sur l’acquisition des compétences, l’intégration du développement des "soft skills", M. Bencheikh a estimé que l’entreprise est appelée à jouer un rôle très important aussi bien dans la conception de la politique publique en matière de formation professionnelle que dans la participation effective à sa mise en œuvre et à sa gouvernance.
Et d’ajouter que le système de formation professionnelle a capitalisé des réalisations importantes au niveau national, qui lui ont valu d’être fortement prisé par de nombreux pays frères et amis, africains et arabes, désireux de bénéficier de l’expérience et de l’expertise marocaine dans ce domaine.
De son côté. Mme Miley a salué la qualité excellente des relations de coopération liant le Royaume et les Etats-Unis, faisant valoir que l’appel à projets du fonds "Charaka", lancé lors d’une rencontre d’information initiée par l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), vise à promouvoir le capital humain et l'économie nationale.
Cette rencontre d’information, a-t-elle ajouté, vise à sensibiliser les candidats potentiels sur l’objet et l’objectif du fonds "Charaka", les critères d’éligibilité auxquels devraient satisfaire les candidats, les projets et les activités pour prétendre au financement dudit fonds et les modalités de préparation, de soumission et d’évaluation des projets soumis.
Par ailleurs, elle a indiqué que d’autres rencontres d’information se tiendront à Agadir, Tanger et à Fès pour une consécration de la démarche concertée et participative qui a guidé les actions des équipes du département de la formation professionnelle, de l’agence MCA Morocco et de l’ambassade des USA au Maroc.

15/6/2017
Lu 6659 fois
| |
 Vague de chaleur de vendredi à lundi
Entre 33 et 45 degrés

Une vague de chaleur avec des températures maximales variant entre 33 et 45 touchera plusieurs régions du Royaume de vendredi à lundi prochains, annonce la Direction de la météorologie nationale (DMN) dans un bulletin spécial.
Ainsi, les températures maximales varieront entre 42 et 45 degrés à Tata, Assa-Zag, Sidi Kacem, Sidi Slimane, Ouazzane, Taounate, Khemissate, Larache et Kénitra.
Elles devront osciller entre 38 et 42 degrés à Zagora, Smara, Marrakech, Rhamna, Settat, Kalaa Sraghna, Fquih Ben Saleh, Beni Mellal, Khenifra, Khouribga, Chichaoua, Youssoufia, Sidi Bennour, Berchid, Salé, Rabat, Ben Slimane, Meknès, Fès, Moulay Yakoub, Taroudant, Aousserd et Guelmim.
Sont également prévues des températures maximales entre 33 et 37 degrés à l'intérieur des provinces d’Essauira, Safi, Agadir, Inzegane Ait Melloul, Chtouka Ait Baha, El Jadida, Nouacer, Casablanca, Skhirat-Temara, Tiznit et Tan Tan, selon la DMN qui précise que la hausse des températures débutera sur l’intérieur du pays à partir de ce jeudi et atteindra son maximum le weekend avant d’accuser une baisse dès mardi.
Par ailleurs, des rafales de vent entre 60 à 80 Km/h sont attendues vendredi et samedi sur le Tangérois, ajoute la même source.

15/6/2017
Lu 6627 fois
| |
 
Nos meilleurs vœux

A l'occasion de l'avènement du mois de Ramadan, « L'Opinion» présente ses meilleurs vœux de bonheur et de santé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à Son Altesse Royale le Prince Héritier Moulay AI Hassan, à LL.AA.RR. la Princesse Lalla Khadija, le Prince Moulay Rachid, les Princesses Lalla Meriem, Lalla Asmâa, Lalla Hasna et Lalla Salma, aux membres de la Famille Royale et à l'ensemble du peuple marocain.
Nous implorons le Tout-Puissant de guider les Musulmans sur la voie de la droiture et de l'unité.

26/5/2017
Lu 51386 fois
| |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 En diplomatie, même les montagnes bougent
 Les Marchés de Proximité soulageront les habitants pénalisés
 Camouflet juridique pour le polisario
 Le Hirak d’une partie du Rif a mis à nu le modèle marocain de Régionalisation
 Le Maroc élu à l’unanimité Coordinateur
 26% des établissements souffrent de problèmes de gestion
 Aide alimentaire marocaine au Qatar
 Nouveau régime fiscal pour les agences de voyages
 Le déficit se creuse toujours
 Le Souverain offre sa médiation


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems