Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Casablanca   |   Tribune du Consommateur   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    M. Benkirane : Le nouveau gouvernement est animé d’une réelle volonté de réforme ...  
   
 
        Nationale
 
SM le Roi nomme les membres du nouveau gouvernement

MAP

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, accompagné de SAR le Prince-Héritier Moulay El Hassan, a nommé, mardi à la salle du Trône au Palais Royal de Rabat, les membres du nouveau gouvernement.
En voici la composition :

- Abdelilah Benkirane : Chef de gouvernement.
- Abdellah Baha : ministre d’Etat.
- Mohand Laenser : ministre de l’Intérieur.
- Saad-Eddine El Othmani : ministre des Affaires étrangères et de la coopération.
- Mustafa Ramid: ministre de la Justice et des libertés.
- Ahmed Toufiq: ministre des Habous et des affaires islamiques.
- Driss Dahak : secrétaire général du gouvernement.
- Nizar Baraka : ministre de l’Economie et des finances.
- Nabil Benabdellah : ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville.
- Aziz Akhannouch : ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime.
- Mohamed Louafa: ministre de l’Education nationale.
- Lahcen Daoudi : ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres.
- Mohamed Ouzzine : ministre de la Jeunesse et des sports.
- Aziz Rabbah : ministre de l’Equipement et du transport.
- El Hossein El Ouardi : ministre de la Santé.
- Mustapha El Khalfi : ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.
- Fouad Douiri: ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement.
- Abdelouahed Souhail : ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle.
- Abdelkader Aâmara : ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies.
- Lahcen Haddad : ministre du Tourisme.
- Bassima Hakkaoui : ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social.
- Mohamed Amine Sbihi : ministre de la Culture.
- Abdessamad Qaiouh : ministre de l’Artisanat.
- Lahbib Choubani : ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile.
- Abdellatif Loudiyi : ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale.
- Abdellatif Maâzouz : ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Marocains résidant à l’étranger.
- Charki Draiss : ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur.
- Youssef Amrani : ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.
- Mohamed Najib Boulif : ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Affaires générales et de la gouvernance
- Abdelâdim El Guerrouj : ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration.
- Idriss Azami Al Idrissi: ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances chargé du budget.
A cette occasion, les membres du gouvernement nouvellement nommés ont prêté serment devant SM le Roi.
A l’issue de cette cérémonie, Le Souverain, accompagné de SAR le Prince-Héritier Moulay El Hassan, a posé pour une photo-souvenir avec les membres de la nouvelle équipe gouvernementale.

4/1/2012
Lu 234 fois
| |
 
Les ministres de l’Istiqlal

4/1/2012
Lu 214 fois
| |
 
SM le Roi nomme M. Taib Fassi Fihri Conseiller du Souverain au Cabinet royal

SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a nommé M. Taib Fassi Fihri, Conseiller du Souverain au Cabinet Royal, annonce lundi un communiqué du ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie.
Voici la traduction de ce communiqué :
«Le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a nommé M. Taib Fassi Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Conseiller du Souverain au Cabinet Royal, eu égard à l’expérience qu’il a accumulée dans les différentes fonctions qu’il a assumées et à son abnégation dans l’accomplissement des missions qui lui ont été confiées.
M. Taib Fassi Fihri, né en 1958 à Casablanca, avait occupé plusieurs postes au ministère des Affaires étrangères et de la coopération avant d’être nommé secrétaire d’Etat au même département, puis chargé de mission au Cabinet royal. Il a par la suite été nommé ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération».

Bio expresse

M. Fassi Fihri est ingénieur d’application de la statistique à l’Institut national de la statistique et d’économie appliquée (INSEA) de Rabat (1980). Il obtient en 1981 la maîtrise en économie publique et planification à l’Université Panthéon-Sorbonne de Paris et, en 1984, le Doctorat en analyse et politique économique à l’Institut d’études politiques de Paris.
De 1983 à 1984, il est chargé de cours à l’université de Paris VII (micro-économie), puis chargé d’études à l’Institut français des relations internationales (IFRI).
En juin 1986, M. Fassi Fihri est chef de division au ministère des Affaires étrangères et de la coopération chargé des relations avec la communauté européenne. Il a pris part, à ce titre, aux différentes négociations sur les relations entre le Maroc et la communauté économique européenne.
En novembre 1989, il est nommé directeur du cabinet du ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères et de la coopération, avant d’être nommé par feu SM Hassan II, en novembre 1993, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et à la coopération.
M. Fassi Fihri a été nommé le 16 mars 1998, chargé de mission au Cabinet royal avant d’occuper, le 25 novembre 1999, le poste de secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères. Le 6 septembre 2000, il est nommé secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères et à la coopération.
Le 4 juillet 2002, SM le Roi a nommé M. Fassi Fihri coordonnateur, responsable et interlocuteur unique des autorités américaines pour la négociation de l’accord de libre-échange du Maroc avec les Etats-Unis d’Amérique.
Le 7 novembre 2002, il a été nommé par le Souverain, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, puis, en octobre 2007, ministre des Affaires étrangères et de la coopération.


4/1/2012
Lu 297 fois
| |
 
M. Benkirane : Le nouveau gouvernement est animé d’une réelle volonté de réforme 

Dans une déclaration à la presse peu après la nomination par SM le Roi des membres du nouveau gouvernement, le chef du gouvernement, M. Abdelilah Benkirane a assuré que son cabinet est animé d’une réelle volonté de réforme et demeurera fidèle à tous les engagements auxquels l’Etat a souscrit.
«Ce gouvernement demeurera fidèle à tous les engagements auxquels l’Etat a souscrit, partant de notre fidélité aux principes et valeurs qui sont les nôtres», a-t-il indiqué.
Il a ajouté que le nouveau cabinet renforcera les partenariats existants et oeuvrera à en contracter d’autres en vue de consolider la position de Royaume dans son environnement maghrébin, arabe,africain et international, précisant qu’il n’existe pas, de par le monde, de gouvernement qui puisse s’acquitter convenablement de sa mission s’il n’est pas épaulé par le peuple qui doit, à son tour, mobiliser toutes ses énergies en faveur des réformes.
Concernant l’investissement, le chef du gouvernement a indiqué qu’il y a urgence de consolider davantage la confiance, la transparence et l’attractivité de l’investissement en tant que locomotive de l’économie nationale.
«Nous nous attèlerons à ce que l’investissement national et étranger au Maroc puisse bénéficier des conditions propices requises pour qu’il se développe et pour que notre pays soit plus compétitif en la matière», a-t-il indiqué.
Les membres du gouvernement feront en sorte que la déclaration gouvernementale soit en phase avec les aspirations du peuple marocain, la volonté de SM le Roi Mohammed VI et celle commune des partis de la majorité gouvernementale.

4/1/2012
Lu 807 fois
| |
  Un autre coup du sort en moins d’une semaine
Moha Oulhoucine, artiste amazigh et militant lors de la lutte contre le colonialisme, hospitalisé

Mounir RAHMOUNI

Le célèbre artiste et chef de la non moins célèbre troupe d’Ahidouss, terrassé par une crise cardiaque dans sa ville Azrou, a été admis d’urgence lundi après-midi, à l’hôpital provincial de Khénifra où il a reçu les premiers soins avant d’être transféré d’urgence à l’hôpital Cheikh Zayed à Rabat. En plus, Moha souffrait d’asthme et de difficultés respiratoires aigues. (A signaler qu’il qu’il avait auparant subi il y a dix ans une première opération chirurgicale au niveau du coeur dont il se remettait lentement).
Triste coïncidence : Moins d’une semaine après l’hospitalisation d’une autre célébrité de la chanson amazigh, Mohamed Rouicha, dans le même établissement et pour le même malaise cardiaque, cet autre grand artiste du Moyen Atlas se trouve aujourd’hui dans le même service, au même établissement sanitaire !
Né il y a 95 ans, Moha Oulhoucine Achibane, plus connu sous le surnom «Le Maestro», s’est enrôlé dans les rangs d’un groupe de militants luttant -- avec des moyens modestes mais guidé par une foi inébranlable -- pour l’indépendance du Maroc. Des nationalistes fougueux qui ont fait voir de toutes les couleurs aux de l’occupant sévissant dans le Moyen-Atlas.
Artiste émérite, il dirige depuis une soixantaine d’années sa fameuse Troupe d’Ahidouss composée d’une trentaine de membres -- hommes et femmes confondues -- gardant toujours à l’œil cet «effrayant» signal de la main de Moha tenant le légendaire «Bendir». Un d’arrêt qui pouvait intervenir à la seconde prêt, à tout moment, à chaque tournant de scène.
Malgré le poids des années, cet infatigable artiste a continué à servir son art et son public, à travers différentes villes marocaine où, vu son talent, il a toujours été invité à animer la plupart des spectacles qui y étaient animés. Ceci, en plus de ses nombreuses tournées dans des pays européens, asiatiques, arabes et aux Etas-Unis et au Canada. Ces dernières années, le plus souvent abbatu par ses deux terribles maladies (asthme et cœur), le vaillant Moha ne se laissait jamais abattre ni moralement ni physiquement et honorait toujours ses contrats avec le public. Un fort bel exemple de sacrifice.
«Le Maestro»! Un surnom qui étonne et peu de gens en connaissent l’origine. C’est l’ancien président américain Ronald Reagean qui le lui a attribué lors d’un spectacle donné en 1981, à Washington devant un parterre d’hommes politiques, d’ambassateurs, d’artistes de renom et d’autres célébrissime invités.
Ce surnom, Moha se dit fier de le porter puisque venant de l’homme le plus puissants du monde (à l’époque).
Moha, tiens bon et continue à diriger avecvirtuoiste et... maestria cet orchestre d’Ahidouss qui te doit beaucoup. 
Même à 95 ans, ta petite famille, ton orchestre et ton public tiennent encore à toi. Bon rétblissement, incha-allah.


4/1/2012
Lu 915 fois
| |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Des dossiers prioritaires
Plus d’un mois d’attentes, de spéculations, de désillusions et de listes de l’équipe gouvernementale
Mohamed IDRISSI KAÏTOUNI
 
  Dossier
 
Redécouverte de l’art rural amazigh

Saïd AFOULOUS

Pour un cadre institutionnel garant de l’intégrité de tout le patrimoine culturel

Entretien réalisé par Saïd AFOULOUS
 
   
  Chronique
 
La main sur le coeur
Mohammed SEDRATI

Les points sur les i
Par Najib Salmi
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 13è Festival national du film à Tanger (court métrage): 23 films en lice
 La 7ème édition du 25 au 27 janvier
 Redécouverte de l’art rural amazigh
  Le maestro Moha Oulhouceine Achibane transféré à l'hôpital suite à une crise cardiaque
 Pèlerinage: Les inscriptions du 9 au 20 avril 2012
 Examen du projet de Programme gouvernemental
 Pour un cadre institutionnel garant de l’intégrité de tout le patrimoine culturel
 Une lionne de l'Atlas met bas 3 lionceaux au zoo de Rabat
 M. Abdelilah Benkirane «optimiste» sur le processus de formation du gouvernement
 Un homme retrouvé mort dans sa voiture à Fès


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems