Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale

Ph. CHKIRATE

 L’Istiqlal salue les résultats des travaux du congrès ministériel africain
L'initiative de l'autonomie du Sahara est le maximum que la Maroc peut consentir
 
C’est un Comité Exécutif au programme très chargé qui a été organisé le mardi 26 mars 2019 au siège du parti de l’Istiqlal à Rabat, sous la présidence du Secrétaire Général M. Nizar Baraka. Intervenu au lendemain de la tournée organisée dans la province de Larache, cette réunion a permis de dresser le bilan des rencontres régionales fructueuses entreprises par le parti dans plusieurs villes et localités de cette région. Mais en guise d’entrée en matière, le Comité Exécutif du parti s’est penché sur la question de l’évolution de la question de l’intégrité territoriale du royaume.
A l'entame de cette réunion, le CE a en effet a passé en revue les dernières évolutions se rapportant au dossier de la cause nationale, à la lumière de la deuxième table ronde, tenue les 21 et 22 courant, sur le différend artificiel autour du Sahara marocain, sous la direction de l’Envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations Unies, M. Horst Köhler.
A cet effet, le CE salue l'approche efficiente de la diplomatie marocaine et la pertinence de la proposition marocaine conforme à la Résolution 2440 du Conseil de sécurité qui confirme l’importance du plan d’autonomie étant la solution politique réaliste, pratique et durable pour la question du Sahara marocain.
Il a, dans le même registre, reçu avec satisfaction le dernier message du Secrétaire Général des Nations Unies adressé à tous les pays membres pour porter le soutien nécessaire aux efforts déployés par l’ONU dans l’objectif d’aboutir à une solution définitive à la question du Sahara marocain.
Dans son communiqué, le CE déclare fermement qu'il n'est de résolution du conflit artificiel sur le Sahara que dans la totale souveraineté marocaine. Il réitère que l'offre politique marocaine qui consiste en l'initiative de l'autonomie constitue le maximum que peut consentir notre pays pour arriver à une solution réaliste, pragmatique et durable. A ce titre, il insiste sur le total respect des références adoptées par le Conseil de sécurité en tant que partie unique et exclusive chargée de diriger le processus de règlement, et manifeste son rejet de toute velléité qui vise à dévier cette trajectoire des références accréditées.
Par la même occasion, poursuit le communiqué, le CE salue les résultats des travaux du congrès ministériel africain, tenu le 25 mars 2019 à Marrakech pour mettre en évidence le soutien de 36 pays de l'Union Africaine au processus politique de l’ONU concernant le dossier du Sahara marocain, soulignant l'accord des pays africains présents dans ce congrès à mettre en oeuvre la "vision sage et concertée" qui a été préalablement approuvée durant le sommet de Nouakchott, en juillet dernier, et qui confirme à nouveau la compétence exclusive de l'ONU dans le processus du règlement du différend artificiel.
S'agissant des rencontres de communication présidées par Nizar Baraka dans la région de Béni-Mellal/Khénifra et la province de Larache, le Comite Exécutif a salué la mobilisation distinguée qui a conféré un franc succès aux travaux des 2èmes rencontres régionales, lesquelles ont tablé sur le développement rural et montagnard. Il s’est de même félicité des rencontres de masse que le Secrétaire Général a tenues avec les militants et les militantes à Azilal et Khénifra.
Dans la foulée, le communiqué met en avant l’incitation du gouvernement à assumer ses responsabilités, à garantir une relance économique dans ces régions, et à faire en sorte qu'elles bénéficient des richesses du pays à travers l'adoption d'un plan de développement spécifique aux régions montagnardes, considérant que le bilan de ces rencontres a démontré les besoins pressants pour  accélérer l’élaboration d'un nouveau modèle de développement  suivant les instructions du Souverain en octobre 2017, pour réduire les disparités sociales, établir l'équité territoriale, rendre justice aux strates paupérisées et vulnérables, et promouvoir la situation des classes moyennes.
Par ailleurs, le communiqué évoque l’intérêt accordé par le CE à l’affaire de la poursuite de M. Omar Hjira, et le verdict de la Cour d'appel à son encontre, après avoir été innocenté par le Tribunal de première instance. A cet égard, le CE exprime sa grande préoccupation concernant l'évolution de ce dossier, et confirme son soutien à Omar Hjira ainsi que son droit de se défendre au sein de la Cour de cassation, tout en affirmant sa confiance dans les instances de justice.
Enfin, concernant la situation dans la région arabe, le CE condamne la nouvelle mesure escaladante du président américain Donald Trump qui a signé un décret reconnaissant la souveraineté présumée sur le plateau du Golan syrien occupé. Dénonçant cette décision  injuste qui légitime l'occupation et qui enfreint clairement la loi internationale et les Résolutions du Conseil de sécurité y afférentes, comme elle  constitue une atteinte flagrante à la souveraineté d'un pays membre de l'ONU.
29/3/2019
Lu 11362 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Immaturité et rendement stérile
Au mois de février 2018, les partis de la coalition gouvernementale signaient une « charte de la maj
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
 
Marina Bouregreg, 11 ans et tous ses dons

Bouteina BENNANI
 
   
  Chronique
 
Pourparlers de Genève : Le fourbe reprend du service
Jamal HAJJAM

Souriez, le gouvernement vous protège !
Jamal HAJJAM

Prions
Jamal HAJJAM
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 «Wa ana Moâallim Najeh»
 Son Altitude Gaïd Salah
 L'initiative de l'autonomie du Sahara est le maximum que la Maroc peut consentir
 Le Pape est parmi nous
 La nuit des longs bâtons
 L’action sur le terrain comme remède face à l’incertitude ambiante
 2021 bis
 Le gouvernement use de fermeté et passe à la procédure d'abandon de poste
 Les médecins privés en grève le 4 avril


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems