Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale
 Social
La «Fondation des Femmes» exprime son soutien à Hind El Achchabi
 
Roselyne Bachelot, ancienne ministre, Sophia Aram, Laurence Ferrari, journaliste, Aude de Thuin, fondatrice de la Women’s forum, Sandrine Treinier, directrice de France culture… La liste des ambassadeurs de la «Fondation de Femmes» est impressionnante. Basée en France, la prestigieuse institution vient de s’engager aux côtés de Hind El Achchabi, en prison depuis seize mois pour «adultère» sur plainte de son ex-époux, diplomate Koweitien.
La Fondation des Femmes a lancé en ligne, la semaine dernière, une pétition internationale qu’elle compte soumettre aux autorités marocaines. La Fondation demande «la libération immédiate» de la femme d’affaires marocaine. Dix mille signatures ont été recueillies en quelques jours, des quatre coins du monde, et le décompte ne fait qu’augmenter d’heure en heure.
«La Fondation des Femmes exprime sa plus vive préoccupation quant aux circonstances qui ont pu conduire à l’arrestation et l’emprisonnement d’une femme, jeune mère de surcroît, pour un tel motif». Dirigée par Geneviève Garrigos, ancienne Présidente d’Amnesty International France et membre de la CNCDH (commission consultative des Droits de l’Homme), la Fondation a pris position en faveur de Hind El Achchabi «après avoir minutieusement analysé les deux décisions de justice rendues par les juridictions marocaines, en première instance et en appel». L’affaire est aujourd’hui et depuis huit mois, dans l’attente d’une audience devant la Cour de cassation. «Un délai très déraisonnable au regard des règles du procès équitable et de la présomption d’innocence», selon l’avocat français de Hind El Achchabi, Maître Sévag Torossian. «Quant à l’infraction d’adultère, elle est tout simplement incompatible avec le concept de procès équitable et provoque aujourd’hui la colère de toutes les femmes du monde».
Avec cette pétition en ligne sur le site américain change.org, «la Fondation des Femmes exprime son entier soutien à Hind El Achchabi et réclame aux autorités marocaines sa libération immédiate».
Y. A.

https://www.change.org/p/autorités-marocaine-libération-immédiate-de-hind-el-achabi-emprisonnée-au-maroc-pour-adultère?source_location=topic_page
16/1/2018
Lu 31181 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Bon anniversaire à cette « vieille » dame de 70 ans

Par Ahmed Ben Abdelkader MOATASSIME

Jéradaa, le « Germinal » du Maroc

Par Mohammed KORAICHE

La question capitale de la perception

Par Abdelkrim BELGUENDOUZ*
 
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Bon anniversaire à cette « vieille » dame de 70 ans
 Jéradaa, le « Germinal » du Maroc
 Accord de pêche Maroc-UE : Rejet catégorique de l’avis du procureur général de la Cour de Justice Européenne
 La question capitale de la perception
 La France rappelle à Horst Köhler que le Plan marocain d’autonomie constitue une base sérieuse et crédible
 La «Fondation des Femmes» exprime son soutien à Hind El Achchabi
 Nizar Baraka : Nécessité d’un plan national de l’eau impliquant l’ensemble des intervenants
 Notre imaginaire doit beaucoup au fusain de Feu Abdallah Chakroun
 Condoléances de SM le Roi à la famille du défunt
 4 millions de dirhams pour la fermeture des puits de charbon désaffectés


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems