Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Chroniques

Hafid FASSI FIHRI

 
Trump sanctionne  l’Autorité palestinienne
 
Après avoir menacé devant l'Assemblée Générale des Nations Unies de cesser les aides financières à tous les pays qui voteraient une résolution contre Israël après sa décision de faire déménager l'ambassade américaine à Al-Qods qu'il a aussitôt et de facto reconnu comme capitale de l'État hébreu,  le président américain est passé à l'acte puisque ces menaces n'ont pas tardé à être exécutées.
En effet,  Donald Trump a ordonné la cessation de l'aide financière accordée chaque année par Washington à l'Autorité palestinienne,  qui souffre déjà et depuis longtemps d'une économie en lambeaux,  voire même en ruines. 
Il faut dire que Donald Trump est le premier président américain à  tenir  toutes ses promesses électorales...!! 
Les précédents locataires de la Maison Blanche réussissaient toujours à faire la part des choses malgré leur soutien inconditionnel à Israël,  car bien que la partialité de l'Administration américaine était toujours établie puisque flagrante sur ce conflit qui déchire le Moyen-Orient,  la réserve diplomatique était toujours de mise dans les discours des présidents américains, même si cela servait uniquement à sauver les apparences en montrant un minimum de crédibilité pour la communauté internationale. 
Avec Donald Trump,  plus rien de tout cela puisque, depuis son arrivée au pouvoir,  l'on a brusquement et sans transition plongé dans une nouvelle ère où le président des États-Unis dit tout haut ce que beaucoup de politiques en Amérique et même en Europe pensent tout bas ! Y compris les responsables politiques qui ont des affaires dans le pétrole au Moyen et Proche-Orient ou dans l'industrie militaire ou les armes à feu,  sans oublier ceux qui ont des liens et des intérêts avec les grandes firmes qui gouvernent le monde, comme la Goldman Sachs qui a une influence directe sur la politique étrangère américaine et surtout au Proche et Moyen Orient. 
En un mot,  pour venir au secours d'une Autorité Palestinienne en détresse et certainement en grosses difficultés après la décision de Trucs,  il est du devoir et de l'obligation des pays arabes et musulmans d'organiser la riposte afin d'envoyer le maximum de fonds et montrer au monde entier que la Palestine peut survivre sans les aides américaines et qu'elle peut compter sur la solidarité arabe et musulmane.
Alors,  après les manifestations de rue et les discours, apportons un soutien financier concret à la cause palestinienne. 

Hafid FASSI FIHRI
10/1/2018
Lu 15474 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Naissance et permanence de la « culture de l’échec »

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Naissance et permanence de la « culture de l’échec »

Par Brahim Makni
 
   
  Chronique
 
Trump sanctionne  l’Autorité palestinienne
Hafid FASSI FIHRI
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Naissance et permanence de la « culture de l’échec »
 Trump sanctionne  l’Autorité palestinienne
 Risque d’inflation, de fuites de capitaux et d’aggravation du chômage
 L’Istiqlal dénonce la prévarication électorale
 5ème session de la Commission parlementaire mixte Maroc-Québec
 L’eldorado numérique ou la grande illusion
 Un crime commis dans un pays étranger, selon la DGSN
 Levier fort pour le développement humain
 L’ambassadeur du Maroc rassure du soutien des pays amis
 Le dirham perd du terrain face à l’euro


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems