Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Economie

A.CHANNAJE

 Echanges commerciaux du Maroc avec l’étranger
L’Espagne, premier pays d’origine des marchandises importées
 
Le Dollar US et l’Euro constituent les principales devises de facturation et de règlement des échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger. Les règlements effectués en ces deux devises, au titre des importations et des exportations de marchandises, suivent la même tendance que les facturations de ces opérations en ces mêmes devises. Il s’agit là des deux principales conclusions tirées d’une récente étude de l’Office des Changes intitulée : « Statistiques des échanges commerciaux par devise de facturation ».
Réalisée sur la base des données des années 2013 à 2016, cette étude a principalement pour objet de renseigner sur l’importance de chaque devise dans le commerce extérieur de marchandises. Ci-après les principaux constats soulevés par cette si-importante étude, dont son utilité consiste à donner une information nécessaire information nécessaire pour toute étude d’impact des fluctuations des cours de change sur le commerce extérieur du Maroc.

Les transactions sur marchandises réalisées avec le reste du monde ont atteint en 2016, 583.925,7MDH contre 543.584,5MDH en 2015, 548.435,8MDH en 2014 et 525.409,2MDH en 2013. Elles demeurent prédominées par l’Euro : 58,2% en 2016 contre 55,2% en 2015, 52,1% en 2014 et 48,2% pour 2013. En revanche, la facturation en Dollar US a été de 37,8% en 2016 contre 40,5% une année auparavant.
En 2016, les importations, toutes devises confondues, ont porté sur 384.342,3MDH contre 349.084,6MDH en 2015. Elles ont été facturées en Euro pour 55% et en Dollar US pour 41,6%. Ces deux devises ont contribué à elles seules pour 96,6% dans la facturation totale des importations.
Pour ce qui est des exportations, elles ont atteint en 2016, 199.583,4MDH contre 194.499,9MDH en 2015.
La part totale des facturations libellées en Euro et en Dollar US a été de 94,8% avec une avance pour l’Euro (64,4% en Euro et 30,4% pour le Dollar US).
Facturation des importations
Autre élément soulevé par l’étude est qu’au titre des 4 dernières années, l’Euro a été la première devise de facturation des importations du Maroc avec en moyenne 50,6% du total des importations, suivi du Dollar US avec 46,1%. En effet, les importations facturées en Euro ont porté sur 211.329MDH en 2016 contre 182.703,6MDH en 2015, 180.281,9MDH en 2014 et 166.388,1MDH en 2013. Ces facturations ont été respectivement de 55% du total des importations contre 52,3% en 2015, 49% en 2014 et 46% en 2013.Quant à la part des facturations effectuées en Dollar US au titre des importations, elle a été de 41,6% en 2016 contre 43,9% en 2015, 48% en 2014 et 51% en 2013.
Les importations facturées dans les monnaies autres que le Dollar US et l’Euro n’ont représenté que 3,4% du total des importations en 2016, 3,7% en 2015, 3% en 2014 et 3% en 2013. Il s’agit principalement du Dirham marocain, de la Livre britannique et de la Couronne suédoise, qui en 2016, n’ont représenté que 2,6% de la valeur globale des importations. Les importations libellées en Euro sont constituées principalement des achats de voitures de tourisme (+38,8%), de Parties et pièces pour voitures et véhicules (+37,4%) et de Blé (+61,3%).
Les importations facturées en Dollar US sont constituées principalement des produits pétroliers qui, à eux seuls, représentent près de 28% de ces importations.
Les produits facturés presque entièrement en Dollar US sont : le gaz de pétrole et autres hydrocarbures à 100%, soufres bruts et non raffinés à 100%, les avions et autres véhicules aériens ou spatiaux à 100% et le sucre brut ou raffiné à 99,9%.
Importations marocaines sont restées longtemps focalisées sur 9 pays d’origine
Les importations du Maroc sont concentrées autour de 10 produits qui participent à eux seuls pour 33,8% dans le total des importations : gas-oils et fuel-oils (95,4% en Dollar US), voitures de tourisme (85,5% en Euro et 7,5% en Dollar US), parties et pièces pour voitures et véhicules de tourisme (93,3% en Euro), blé (62,4% en Euro et 37,6% en Dollar US), matières plastiques et ouvrages divers en plastique (81,1% en Euro et 18,7% en Dollar US), gaz de pétrole et autres hydrocarbures (facturé uniquement en Dollar US), produits chimiques (59,5% en Euro et 39% en Dollar US), fils, câbles et autres conducteurs isolés pour l’électricité (86,6% en Euro et 13,4% en Dollar US), moteurs à pistons ; autres moteurs et leurs parties (équipement industriel) (93,4% en Euro) et machines et appareils divers (78,1% en Euro).
Les importations libellées en Euro sont constituées principalement des achats en provenance des pays de la Zone Euro qui sont facturés à hauteur de 82% en cette devise. Les importations en provenance de ces pays ont été facturées en Dollar US à hauteur de 76,3% pour la Chine, 81,4% pour les Etats-Unis, 20,6% pour l’Espagne et 69,9% pour la Russie.
Les importations marocaines sont restées longtemps focalisées sur 9 pays d’origine, qui en 2016 ont représenté 64,3% du total des importations marocaines avec 247.093,3MDH.
L’Espagne constitue le premier pays d’origine des marchandises importées avec une part de 15% dans le total des importations marocaines, suivie de la France avec 12,5%. Les exportations de ces pays vers le Maroc sont facturées principalement en Euro : 79,1% et 89,9% respectivement en 2016.
La Chine constitue également un grand pays fournisseur du Maroc (9,4%) suivie des Etats-Unis (6,6%). Les importations marocaines en provenance de ces pays sont libellées pour plus de 76% en Dollar US.
La part des facturations en dirhams dans le total des exportations est de 4,4%
En 2016, l’Euro a constitué pour la seconde année consécutive, la première devise de facturation à l’export avec 64,4%, suivie du Dollar US avec 30,4% et du Dirham marocain avec 4,4%. Les exportations libellées en Euro ont porté sur 128.559MDH en 2016 contre 117.096,3MDH en 2015, 105.608,6MDH en 2014 et 87.028MDH en 2013. Leur part dans le total des exportations a été respectivement de 64,4% en 2016 contre 60,2% en 2015, 58,5% en 2014 et 53% en 2013.
Les exportations facturées en Dollar US se sont établies à 60.671,2MDH en 2016 contre 66.859,3MDH en 2015, 64.035,6MDH en 2014 et 66.312,8MDH en 2013.
Le volume des exportations facturées en Dirham marocain se positionne après le volume des transactions réalisées en Euro et en Dollar US avec 8.727,2MDH en 2016 contre 8.859,5MDH en 2015, 9.451,2MDH en 2014 et 9.639,5MDH en 2013. La part des facturations en dirhams dans le total des exportations a été de 4,4% en 2016, de 4,6% en 2015, 5,2% en 2014 et 5,9% en 2013.
La facturation des exportations en Euro a connu au cours de la période considérée les évolutions suivantes :
- les voitures de tourisme facturés pour 100% en Euro, ont enregistré en 2016 une hausse de 22,4% ;
- les fils, câbles et autres conducteurs isolés pour l’électricité, facturés à hauteur de 96,3% en Euro, se sont accrus en 2016 de 2,3%;
- les vêtements confectionnés ont été facturés en Euro pour 10.652,4MDH en 2016 contre 9.234,1MDH en 2015, soit 86,8% des ventes totales de ce produit en 2016 contre 83,5% une année auparavant ;
- les crustacés, mollusques et coquillages libellés en Euro ont porté sur 7.077,7MDH en 2016 contre 5.942,1MDH une année auparavant enregistrant une hausse de 19,1%. La part de ces exportations dans le total des ventes de ce produit ont toutefois diminué de 0.6 point passant à 85,2% contre 85,8%.
- les préparations et conserves de poissons et crustacés ont été facturées en 2016 à concurrence de 81,4% en Euro contre 80,1% une année auparavant ; Les exportations facturées en Dollar US sont prédominées par les exportations des phosphates et dérivés qui représentent à elles seules 65,1% de ces exportations et qui sont facturées presque totalement en cette devise.
Les exportations ont porté en 2016 sur un grand nombre de produits, particulièrement les voitures de tourisme, les fils et câbles pour l’électricité, les vêtements confectionnés et les dérivés de phosphate qui ont représenté 48,3% des exportations marocaines.
Les exportations marocaines libellées en Dollar US sont réalisées avec un grand nombre de pays dont en particulier l’Inde (99,5% des transactions), les Etats-Unis d’Amérique (85,8%), le Brésil (91,8%), et avec quelques pays de l’Union européenne, tels la France (4,1%), l’Espagne (3,6%) et les Pays-Bas (29%). Les exportations facturées en Euro ont été réalisées au titre de la période considérée principalement avec les pays de la Zone Euro qui occupent la première position parmi les pays clients du Maroc avec 77,9% (100.187MDH).
La part de l’Euro dans les exportations du Maroc à destination de la Zone Euro a été de 89,8% en 2016.
Par ailleurs, les exportations marocaines sont diversifiées en termes de pays partenaires. Toutefois, elles connaissent une forte concentration autour de 4 pays qui représentent, à eux seuls, 49,7% du total des exportations du Maroc (99.117,1MDH) dont 86,6% sont facturés en Euro, 11,3% en Dollar US et 2% en Dirham marocain. Il s’agit de l’Espagne dont l’Euro constitue la principale devise de facturation des exportations marocaines à destination de ce pays : 96,1% en Euro, 3,6% en Dollar US et 0,6% en Dirham marocain. La France dont les exportations à destination de ce pays sont facturées pour 91,8% en Euro, 4,1% en Dollar US et 4,1% en Dirham marocain.
A.CHANNAJE
30/12/2017
Lu 16709 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Nizar Baraka : Le PI s’associe à toute initiative allant dans le sens des droits légitimes du peuple palestinien
 3ème anniversaire au rythme de la mixité
 L’Espagne, premier pays d’origine des marchandises importées
 Nouvelles chaînes de valeurs pour une croissance partagée
 La corrélation entre responsabilité et reddition des comptes impulse une nouvelle dynamique aux projets programmés
 Une délégation istiqlalienne, présidée par Nizar Baraka, se recueille sur la tombe de feu Hassan II
 Saut qualitatif du CNDH au cours des six dernières années
 Le gouvernement très « préoccupé »
 Rôle majeur de l’AMAED dans le combat contre la maladie
 SM le Roi préside une veillée religieuse au Mausolée Mohammed V


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems