Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale
 Hommage à Feu Mohamed Aïssaoui Mestassi
Nizar Baraka : « Le 74ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance marqué par la disparition du dernier signataire »
 
A l’occasion du 40ème jour de la disparition  du militant et  résistant Mohamed Aïssaoui Mestassi, le dernier  à rendre  l’âme parmi les signataires du Manifeste de l’Indépendance, le Parti de l’Istiqlal à Meknès et le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, en collaboration avec le commune de Meknès, ont organisé une cérémonie commémorative en hommage à cette figure de proue de la résistance nationale et à ce militant patriote dans les rangs du Parti de l’Istiqlal.
Après la lecture du message de condoléances envoyé par le Souverain à la famille du défunt, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération  a retracé quelques moments significatifs dans la vie de ce grand résistant qui a été emprisonné et exilé en 1952 à Rabat et Agadir, connu  les prisons de Bouizakaren, Guelmim, Kalaat M’Gouna et Aghbalou N’kerdous, avant d’être libéré le 14 juillet 1955. Avec cette disparition, le Maroc a perdu le dernier des signataires du Manifeste de l’Indépendance, ces  grands hommes qui ont dédié leurs vies au service des intérêts supérieurs du pays, fidèles aux constantes de la Nation qu’ils ont placées au-dessus de toute autre considération.
M. Ktiri a mis en exergue l’engagement précoce de feu Mestassi dans  l’action pour l’indépendance depuis 1934. Il s’est engagé en 1937 au sein du Parti national aux côtés du fqih Ghazi et du Zaïm Allal El Fassi. Il a ensuite occupé plusieurs responsabilités au sein du Parti de l’Istiqlal.
Le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal a souligné que cette commémoration dans la cité ismaïlienne, avec sa profondeur historique et son intensité militante connue et reconnue dans la lutte pour la liberté et l’indépendance du pays, vise à rendre hommage, avec une grande considération, à  un militant authentique, fidèle à sa Patrie et aux constantes de la Nation, Feu Aïssaoui Mestassi, que Dieu l’ait en Sa Sainte Miséricorde.
M. Nizar Baraka a rappelé que dans quelques jours, on célébrera le 74ème  anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance qui va s’illustrer cette année par la disparition du dernier signataire de ce Manifeste, feu Mohammed Aïssaoui Mestassi.
Le Parti de l’Istiqlal, selon M. Nizar Baraka, revient à cette mémoire collective du peuple pour s’inspirer de cette première source pure de militantisme, de patriotisme et de réformisme qui a fait émerger le Manifeste de l’Indépendance afin de raviver ses valeurs, ses principes et la bravoure de ses Hommes, dont le défunt Mohammed Aïssaoui Mestassi pour faire face aux défis et gérer les transformations du présent et du futur.
Feu Mestassi a été le plus jeune des  sept meknassis signataires du Manifeste de l’Indépendance, Meknès est fière de ces hommes, Fquih Ben Allal Ghazi, Feu Mohammed Ben Abdelouaheb Benazzou, Feu Driss M’hammedi,  Feu Omar Momammed Benchemssi, Feu Ahmed Ben Abdeslmam ben Abdallah Benchekroun, et feu Ahmed Ben Driss Ben Bouchta.
Feu Mestassi, selon le Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal, a laissé des traces indélébiles dans l’action nationale depuis 1934 et est l’un des membres les plus actifs qui ont œuvré à la création des écoles qui  avaient pour mission de défendre l’enseignement privé pour faire face aux tentatives du colonisateur visant à dénaturer l’identité marocaine.
L’hommage aux militants dont feu Mestassi n’a de sens que si on préserve  leur héritage de l’attachement aux constantes et valeurs de la Nation afin de continuer à œuvrer à la réalisation du projet ambitieux du Manifeste, dans son volet réformiste et démocratique en faisant preuve d’initiatives pour des projets  novateurs afin de répondre aux aspirations des citoyens  pour une vie digne.                        
Hassan BENMAHMOUD
22/12/2017
Lu 12809 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Le cinéma, un outil incontournable pour consolider le rayonnement du patrimoine hassani

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Le Salon professionnel «Minyadina » ou l’art de vivre à la marocaine

Dossier réalisé par Bouteina BENNANI

L'autre visage d'Ifrane 

Par Mohammed KORAICHE

Azrou, Immouzer, Aïn Luh, Afekfak, Zrouka, Timeddikine… Les oubliés du Moyen Atlas

Reportage : Mohammed Koraïche
 
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 L'autre visage d'Ifrane 
 Azrou, Immouzer, Aïn Luh, Afekfak, Zrouka, Timeddikine… Les oubliés du Moyen Atlas
 Ferme condamnation du Maroc
 Le cinéma, un outil incontournable pour consolider le rayonnement du patrimoine hassani
 Le Groupe arabe salue le rôle du Maroc dans la préservation de la Ville Sainte
 Leadership du Crédit Agricole
 La valorisation du statut des enseignants à même de contrecarrer la violence en milieu scolaire
 4,1% en 2017, 3% en 2018
 200 millions de dollars pour améliorer les performances du secteur agricole
 Que la fête soit belle et populaire !


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems