Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale
 7ème Festival Jawhara
Records d'affluence
 
La 7ème édition du Festival international Jawhara, qui a pris fin ce week-end à El Jadida, a connu un vif succès dont témoignent des records d'affluence sur les scènes de cette manifestation socioculturelle, particulièrement le spectacle de clôture animé par la grande artiste sahraouie Saida Charaf et le célèbre chanteur du Rai Kader Japonais.

La soirée de clôture a embrasé la scène de l’hippodrome Lalla Malika en faisant valser le nombreux public du Festival ayant animé la cité balnéaire qui connaît en cette période estivale une forte affluence touristique des quatre coins du Royaume ainsi que de l’étranger.
Une pléiade d’artistes marocains et étrangers s’est succédée sur les scènes du Festival (El Jadida, Azemmour et Bir Jdid), dont Howaida Youssef, Maxime Karoutchi, Rajae Ksabni, Rachid Swalmi, Said Senhaji, Saida Charaf, Kader Japonais, le groupe H-Kayne, Mourad Bouriki, Statia, Sami Rai, Daoudi, Mc Broow, Sound Trip, Zegro Band, Mouss Maher, Lamia Zaidi, Said Ouled Houat, Sy Mehdi et Adil Miloudi.
Outre la musique et des artistes réputés à l’échelle nationale et internationale, le programme du Festival a fait la part belle aux arts plastiques, au théâtre, aux sports et aux ateliers ludiques et pédagogiques pour les plus jeunes.
Clôture en apothéose avec Saida Charaf
La grande diva sahraouie Saida Charaf a illuminé, samedi soir, le ciel d'El Jadida en interprétant, avec brio, ses meilleurs tubes dans une ambiance de folie lors de la soirée de clôture de la 7ème édition du Festival international Jawhara.
Sourire aux lèvres, la star originaire de Laâyoune a fait une entrée glorieuse sur la scène d’El Jadida sous les applaudissements d’un public nombreux et enthousiaste qui brandissait son portrait et entonnait en chœur ses célèbres chansons comme "Mani", katbghini Wla La" et "Oueld Mou".
L’ambiance est montée crescendo avec l’interprétation par l’artiste d’une sélection puisant dans la richesse du répertoire de la musique marocaine et la diversité de ses rythmes, moderne, populaire et saharien, comme "Sidi Hbibi", "Sahra Maghribia", "Hahouma Jaw" et "Ga3 Ga3 ya Zoubida".
Connue pour sa voix puissante, son caractère, sa présence scénique peu égalée et son attachement à ses racines, Saida Charaf a tenu ses promesses en faisant vibrer et danser les spectateurs parmi les habitants de la ville et les visiteurs venus passer les vacances dans cette cité balnéaire qui connaît en cette période estivale une forte affluence des quatre coins du Royaume.
La soirée de clôture a été également marquée par un concert grandiose du chanteur du Rai Kader Japonais qui a gratifié l’assistance d’un concert, qui sans nul doute, restera gravé dans la mémoire des amateurs du Rai.
En parallèle avec ces spectacles, la scène de la ville d’Azemmour a abrité les concerts de Sami Rai et de la grande star de la musique populaire Daoudi.
Quant aux habitants de la ville de Bir Jdid et ses visiteurs, ils avaient rendez-vous avec une soirée musicale animée par Sy Mehdi et Adil Miloudi.
Le festival, initié sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, accorde cette année un intérêt tout particulier aux enfants de la région en leur réservant un village d’enfants, un espace complètement gratuit comprenant des ateliers maquillage artistique, peinture et dessin ainsi que des ateliers pâte à modeler, henné et danse et chorégraphie.
Saïd Senhaj enflamme le public d’El Jadida
Très attendu au Festival international Jawhara, le concert de la star de la chanson populaire Saïd Senhaj a enflammé, vendredi soir à El Jadida, les milliers de ses fans lors de la 2è journée de cette manifestation culturelle.
Les spectateurs, qui ont pris d'assaut la scène de l'Hippodrome Lalla Malika des heures avant le début du spectacle, ont réservé un accueil des plus chaleureux au grand chanteur de "Chaâbi" marocain, un désormais habitué du Festival international Jawhara.
Un public de tous les âges ont acclamé l’artiste durant tout le concert, chantant en chœur avec lui les tubes à succès des ses anciens et plus récents albums, une interaction encouragée par la star pour faire de ce spectacle l’un des moments les plus forts de cette 7è édition du festival.
Face à ce public attentif et enthousiaste, Senhaji a répondu aux acclamations de ses fans et a tenu à les remercier pour cet accueil exceptionnel et leur soutien.
En parallèle avec ce spectacle, Mourad Bouriki et la chanteuse Statia ont émerveillé le public de la ville d’Azemmour qui abrite également des concerts artistiques rentrant dans le cadre du festival international Jawhara.
Quant aux habitants de la ville de Bir Jdid et ses visiteurs, ils avaient rendez-vous avec une soirée musicale animée par Lamia Zaidi et Said Ouled Houat.
Un défilé folklorique grandiose animé par des troupes représentant les différentes régions du Maroc, a levé le rideau jeudi sur la 7ème édition du Festival international Jawhara.
Sillonnant les principales artères de la ville d’El Jadida, la parade menée par des percussionnistes, musiciens, mascottes géantes, de cavaliers, d'acrobates, de chorégraphies, ou encore de cracheurs de feu et jongleurs, circulait en spirales et circonvolutions avec une déferlante de bidons, roues et tricycles dans une profusion de rouge et sur des rythmes populaires.
H-Kayne enchante la jeunesse doukkalie
Le groupe meknassi H-Kayne, l'un des pionniers du rap marocain, a enchanté le public du 7ème Festival international "Jawhara" en interprétant ses plus beaux succès lors d'un concert inédit, vendredi soir à l'Hippodrome Lalla Malika d’El Jadida.
Les rappeurs d’H-Kayne, qui prennent part à cette manifestation pour la 2ème fois, ont repris les morceaux qui ont jalonnés plus d’une décennie d’engagements inscrits dans une prose en darija, puisant dans la richesse du répertoire du rap marocain et la diversité de ses rythmes.
Les milliers de spectateurs, en majorité des jeunes, ont repris en cœur des morceaux devenus cultes en milieu urbain comme "Isawa Style", "F Lhouma", "Maroc Connection", "Sme3ni".
Lors de cette soirée grandiose, le groupe a réussi à séduire un public attentif et enthousiaste en dévoilant pour la première fois sa dernière chanson "Ana Hour", réalisée il y a 3 jours.
En parallèle avec ce spectacle, Mourad Bouriki et la chanteuse Statia ont émerveillé le public de la ville d’Azemmour qui abrite également des concerts artistiques rentrant dans le cadre du festival international Jawhara.
Quant aux habitants de la ville de Bir Jdid et ses visiteurs, ils avaient rendez-vous avec une soirée musicale animée par Lamia Zaidi et Said Ouled Houat.
Un rendez-vous socioculturel incontournable
Le Festival international Jawhara s'est imposé au fil des ans comme rendez-vous socioculturel incontournable de la province d'El Jadida, qui connait une forte affluence touristique durant cette saison estivale.
Intégrant musique, arts plastiques, théâtre, animation de rue, sports et ateliers d’enfants, cette manifestation populaire et fédératrice, qui a soufflé cette année ses sept bougies, fait aujourd'hui partie des initiatives majeures stimulant la dynamisation du développement durable de la région, à travers l’intégration entre culture et développement.
" L’art et la culture sont des vecteurs catalyseurs de développement, de dynamique économique et sociale", a souligné le Directeur du festival, Nabil Krat, relevant que cette manifestation incontournable de la province d’El Jadida traduit la diversité et l’identité plurielle du Royaume qui possède un patrimoine culturel et artistique digne d’admiration.
"Il y a 7 ans, l’équipe du festival avait un rêve de faire du festival Jawhara l’un des trois plus grands festivals artistiques au Maroc ", a-t-il indiqué, notant que cet objectif a été réalisé grâce à la continuité, le dévouement ainsi qu’une stratégie bien tracée.
Concernant la prochaine étape du festival, M. Krat a indiqué que cette manifestation ambitionne d’étendre son champs d’action en s’ouvrant sur d’autres villes, notamment les provinces du sud et les villes situées sur les sorties d’El Jadida, comme Safi et Marrakech.
Outre la musique, cet évènement, fruit d’une collaboration entre la Province d’El Jadida et l’Association des Doukkala, a opté pour la culture et le sport en tant que deux leviers du développement, a-t-il poursuivi, ajoutant que le développement culturel et la création d’une dynamique économique au niveau de la région constituent les objectifs majeurs du festival.
Plus de 5 millions de visiteurs depuis 2011
Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le Festival international Jawhara s’est imposé au fil des dernières années en tant que rendez-vous socioculturel incontournable de la province d'El Jadida, en intégrant musique, arts plastiques, théâtre, animation de rue, sports et ateliers d’enfants.
Cette manifestation populaire, qui a soufflé cette année ses sept bougies, fait aujourd’hui partie des initiatives majeures stimulant la dynamisation du développement durable de la région, à travers l’intégration entre culture et développement.
Selon le directeur du Festival, Nabil Krat, cette 7è édition du festival, initiée par l’Association des Doukkala, représente un vif succès.
"Le Festival Jawhara, par la force, la rigueur et le dévouement qui lui ont été imprimés, a encore montré, lors de cette 7è édition, les lumières, les couleurs et les sons de cette grande fête inoubliable qui a gagné, en l’espace de trois jours, El Jadida, Azemmour et Bir Jdid et qui se sont mises au diapason de l’événement", a-t-il déclaré.
Cet évènement se veut une manifestation pluridisciplinaire où musique, danse, théâtre, spectacle de rue, arts plastiques, installations arts vidéo, et ateliers, sont au rendez-vous, a-t-il ajouté. 
Issue d’une collaboration entre la Province d’El Jadida et l’Association des Doukkala, cette édition a été ponctuée par la présentation de pièces théâtrales au théâtre Mohamed Afifi, en partenariat avec la Direction Provinciale du ministère de la Culture et de la Communication, ainsi que des initiations sportives de Skate-board.
En effet, le festival a drainé depuis 2011 plus de 5 millions de visiteurs, avec la participation de 500 artistes et musiciens représentant 25 pays.
7/8/2017
Lu 17628 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Hamid Kiran tire sa révérence
 Hamid Kiran, un marocain révolutionnaire à sa manière!
 La nouvelle Route de la soie et son impact sur les économies africaines
 Belle prestation du Maroc
 Démarches pour son classement parmi les sites archéologiques mondiaux
 18 prochainement placés sous vidéosurveillance
 Transfert des attributions de l'autorité gouvernementale chargée de la Justice au Procureur général du Roi près la Cour de cassation
 Pour un cinéma créatif et reflétant l’identité marocaine
 Records d'affluence
 Jeunes et diplômés fortement touchés


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems