Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale

Mohammed BEROUAL

 Stratégie de développement du monde rural
Adaptation et renouveau
 
Sur la base d'études de terrain ayant concernées différentes régions du Royaume et permis de dénombrer plus de 24 000 villages dans 1 253 communes souffrant de multiples déficits et nécessitant des investissements pour la réhabilitation sociale, les pouvoirs publics sont en phase de mettre en place actuellement, un programme ambitieux de développement du monde rural pour la période 2016-2022, doté d'une enveloppe globale de 50 milliards de dirhams.
S'inscrivant dans une dynamique soutenue engagée par notre pays pour promouvoir son espace rural, cette stratégie qui se veut beaucoup plus ciblée et en prise sur les attentes des populations, ambitionne d'inverser certaines tendances lourdes impactant encore aujourd'hui, l'approche de développement et ainsi privilégier des voies rénovées, beaucoup plus adaptées aux réalités du terrain.
Ce programme de développement dont les grandes lignes directrices ont été exposées récemment devant les représentants de la nation, renseigne une fois de plus encore sur l'intérêt accordé par notre pays au monde rural afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle de levier de développement et ce en droite ligne de la vision perspicace de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
L'approche préconisée pour la concrétisation de ce programme qui se veut bien évidemment intégrée et globale, se décline à travers la construction de routes, l'ouverture et l'aménagement de pistes rurales et d'installations techniques, l'alimentation en eau potable, la réhabilitation et remise en état des établissements de l'éducation ainsi que les infrastructures de la santé et l'électrification rurale.
Sujets de partenariats féconds entre huit partenaires, à savoir les Conseils régionaux, l'Initiative nationale pour le développement humain, le Fonds de développement rural et des zones montagneuses ainsi que par des ministères et autres institutions, cette stratégie participe d'une certitude bien établie, celle faisant que notre pays sait pertinemment qu'aussi bien la pauvreté que les déficits sociaux ne sont pas une fatalité. Par conséquent, pour vaincre ces fléaux, cela passe par la mise en synergie des efforts de tous sur la base d'un partenariat actif qui privilégie les synergies d'ensemble, l'écoute, le dialogue, l'implication et la proximité.
Eléments forts : notre pays, aujourd'hui érigé en modèle à travers aussi bien sa stratégie de développement rural qu'à travers ses stratégies sectorielles visant le développement économique et le développement humain, a réussi des avancées considérables, grâce à la vision perspicace de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans son combat contre la pauvreté et contre la marginalisation et l'exclusion, et ce à la faveur de toutes les catégories de la population, plus particulièrement les plus défavorisées et les plus vulnérables.
Ces résultats que personne ne conteste, font que là où le Maroc se trouve aujourd'hui et la place qu'il occupe au même titre que les pays à économies avancées, la doit grâce à l'intérêt qu'il a très tôt accordé au développement du monde rural en ayant fait preuve d'une remarquable aptitude à ajuster, à temps, sa politique et d'anticiper en ayant recours à tous les moyens pour asseoir cet espace sur des bases solides et en faire un levier fort dans le processus de développement.
Rappelons-nous les divers discours - programmes et d'orientation à travers lesquels Sa Majesté le Roi a de tout temps réitéré son attachement et son engagement à moderniser le monde rural car il constitue un pôle stratégique pour réaliser le type de développement souhaité : un développement économique et humains fort, soutenu et durable.
Challenge véritable à apprécier aujourd'hui, à l'aune de cette nouvelle orientation et également à travers toute la panoplie de mesures prises, challenge qui met en évidence une volonté affirmée visant à mettre les moyens pour promouvoir un espace rural moderne et performant, capable de développer une capacité de production à même de permettre de rendre cet espace vivant, attractif et valorisé en termes de productions , d'infrastructures de base, d'infrastructures sanitaires et scolaires ainsi que des activités de services.
Enorme défi visant l'amélioration des conditions de vie et d'existence des populations rurales et également la consécration d'une complémentarité agissante et active entre l'espace rural et son environnement immédiat.

25/6/2017
Lu 13422 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Rabat exige des Pays-Bas “des actes” et rappelle son ambassadeur à La Haye
 Qui est Saïd Chaou ?
 Nos meilleurs vœux
 Le Maroc condamne avec force la tentative d’agression terroriste contre la Grande Mosquée de la Mecque
 Le Souverain prône le rejet de toute forme de division et de discorde
 Sensibilisation de la population !
 La décision de SM le Roi d’accueillir les 28 réfugiés syriens saluée par le HCR-Maroc
 Le directeur général du groupement professionnel des banques du Maroc désigné à Paris secrétaire général de l’UBF
 Un projet de «pacte mondial pour l’environnement» remis au président français
 Adaptation et renouveau


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems