Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale
 États Parties Africains à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques
Le Maroc élu à l’unanimité Coordinateur
 
Le Maroc a été élu, à l’unanimité, en tant que Coordinateur des États Parties Africains à la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques, annonce lundi un communiqué de l'ambassade du Maroc aux Pays Bas.
Cette élection s’est déroulée lors de la dernière réunion ordinaire des Ambassadeurs africains à l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques. Le Maroc, qui a succédé au Kenya, assurera cette fonction pendant une année. Plusieurs Ambassadeurs Africains ont rappelé que l’élection du Maroc témoigne de son dynamisme au sein de l’OIAC et au sein de son Groupe régional. Ils ont noté également que le Maroc joue un rôle important dans tous les dossiers liés au désarmement et que son élection confortera son dynamisme dans ce domaine. Cette élection témoigne de la confiance dont jouit le Royaume au sein de sa famille africaine et de la place primordiale qu’occupe l’Afrique dans la politique étrangère du Maroc ainsi que son engagement constant à défendre les intérêts africains dans toutes les instances internationales. Il y a lieu de rappeler que le Maroc a contribué activement au processus qui a conduit à l’élaboration puis à l’adoption de cette la Convention sur l’Interdiction des Armes Chimiques. Le Maroc a signé cette Convention le 13 Janvier 1993 et l’a ratifiée le 28 décembre 1995. Depuis lors, il a pris part à toutes les sessions ordinaires et extraordinaires de la Conférence des États Parties. Il a été élu en 2015 vice-président de la Conférence. Le Royaume a siégé, au nom du Groupe Africain, à plusieurs Commissions et organes de la Conférence des États Parties et ce, lors de ses différentes sessions. En outre, le Maroc a été réélu pour un nouveau mandat de deux ans (2017-2019) au sein du Conseil Exécutif de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques où il a siégé, au nom du Groupe Africain, pendant 19 ans. De même, le Maroc a été élu en 2016 en tant que membre de la Commission de la Confidentialité et membre du Comité Consultatif pour l’Éducation et la Sensibilisation. Il y a lieu de préciser que le Groupe Africain est le plus grand Groupe Régional au sein de l’OIAC. Il est composé de 52 États Parties à la Convention sur l’Interdiction des Armes chimiques. Il est représenté par 9 États dans le Conseil Exécutif dont le Maroc.
13/6/2017
Lu 21835 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 En diplomatie, même les montagnes bougent
 Les Marchés de Proximité soulageront les habitants pénalisés
 Le Hirak d’une partie du Rif a mis à nu le modèle marocain de Régionalisation
 Camouflet juridique pour le polisario
 Le Maroc élu à l’unanimité Coordinateur
 26% des établissements souffrent de problèmes de gestion
 Nouveau régime fiscal pour les agences de voyages
 Aide alimentaire marocaine au Qatar
 Le déficit se creuse toujours
 Le Souverain offre sa médiation


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems