Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
    Comité Exécutif de l’Istiqlal : L’accord scellant l’homogénéité du parti et l’unité de ses rangs hautement salué...      Détenus condamnés pour extrémisme et terrorisme : La DGAPR dément l’ouverture d’un dialogue...      Squelette du dinosaure marin qui a failli être vendu en France : Enfin restitué au Maroc...  
   
 
        Régions

Soufrances des porteurs de cartes RAMED

 
Souffrances des porteurs de cartes RAMED
 
Le RAMED qui vise la couche de la population la plus démunie est l’un des programmes royaux conçu pour aider cette tranche afin d’avoir l’accès aux soins quelque soit leur nature, spécificité (+ de 9 millions de bénéficiaires). L’expérience pilote de ce régime a été lancée sous le gouvernement de Me Abbass El Fassi en 2008 à Azilal. Le processus de sa généralisation effective n’a été entamé qu’à compter du 13 Mars 2012 (100% du taux de couverture en novembre 2015).
Les demandeurs de ces cartes (soit pour la première demande ou pour le renouvellement) rencontrent d’énormes difficultés à tous les niveaux : retard de dossiers déposés, problématiques liées à la tenue de la commission qui est hétérogène (problème et retard des réunions de la commission), manque d’encadrement et de supervision des dossiers déposés par les personnes chargées de cette tâche, etc.
En général ces demandeurs de carte RAMED surtout pour ceux ou celles qui demandent le renouvellement sont atteint de pathologies chroniques, de longue durée nécessitant une prise en charge d’urgence (diabétiques, cardiaques, insuffisance rénale, cancers, etc…). Il est temps que les responsables fassent des supervisions, des réunions d’encadrement pour clarifier la situation, redynamiser les tâches de la commission, et prendre des mesures qui s’imposent à l’encontre des personnes voulant faire la pluie et le beau temps au niveau de leur arrondissement urbain ou rural.
17/4/2017
Lu 19463 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Assistance médicale à la procréation : Quid des recommandations des professionnels 

Dossier réalisé par Bouteina BENNANI
 
   
  Chronique
 
Averroès, les éradicateurs et les illuminés
Ahmed NAJI
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Averroès, les éradicateurs et les illuminés
 L’enfer des migrants
 Enfants handicapés : Les droits acquis menacés
 Services Voix 2G et 3G : Taux moyen de réussite supérieur à 95%
 Du 6 au 13 mai à Essaouira / 2ème International Windsurf Tour
 En quête de compétitivité: L’agro-industrie guette son contrat-programme
 Indice de cyber-sécurité dans le monde Le Maroc, 10ème
 Souffrances des porteurs de cartes RAMED
 La DGI, la TGR, la Douane et CIH… se dématérialisent
 Maroc-BID : Soutien technique en matière d’emploi et de financements participatifs


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems