Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale
 
Biographie express de feu Boucetta
 
Né en 1925 à Marrakech, après des études coraniques poussées dans la ville ocre et un enseignement secondaire à Rabat, M’hamed Boucetta, jeune bachelier aux convictions nationalistes, est envoyé en France aux débuts des années 40 du siècle dernier par ses pairs du Parti de l'Istiqlal pour y suivre des études juridiques. A la Sorbonne, il obtient une licence en droit.
Il revient au Maroc avec une formation de juriste que le parti saura mettre à profit. Avocat, il a été très actif lors des discussions pour l'indépendance et, par la suite il a plaidé dans les grands procès politiques des années 60 et 70.
Après l’indépendance, le 12 mai 1958, il est nommé secrétaire d'État aux Affaires étrangères dans le gouvernement Balafrej, puis ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative dans le Conseil dirigé par SM Mohammed V du 27 mai 1960 au 16 mai 1961. Il est reconduit au même poste sous le roi Hassan II du 26 février 1961 au 2 juin 1961 dans le Conseil dirigé par Hassan II.
Du 2 juin 1961 au 5 janvier 1963, lors de la formation du second Conseil Hassan II, il est nommé ministre de la Justice. Du 10 octobre 1977 au 27 mars 1979, dans le gouvernement Osman II, il occupe le poste du ministre d'État chargé des Affaires étrangères et de la Coopération, il est reconduit au même poste dans les gouvernements Maati Bouabid I et II entre 1979 et 1983. Sous le gouvernement Lamrani III (entre 1983 et 1985), il devient ministre d'État.
En 1974, à la suite du décès de Allal El Fassi, Boucetta devient Secrétaire général de l'Istiqlal, poste qu'il gardera jusqu'à sa démission en 1998. Il sera succédé par Abbas El Fassi.
En janvier 2003, SM le Roi Mohammed VI l’a nommé à la présidence de la Commission pour la révision de la Moudawana, et il est donc à l’origine du nouveau Code de la famille.
La même année, Me M’hamed Boucetta a été décoré par SM Mohammed VI du Wissam Al Arch.
Le 16 février 2012, il est décoré par l'ambassadeur de l'État palestinien au Maroc du cordon de l'«Étoile d'Al Qods», lors d'une cérémonie organisée au siège de l'ambassade à Rabat.
19/2/2017
Lu 92 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Quand l’Exécutif outrepasse ses prérogatives et s’acharne contre les attentes des citoyens

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Maroc-Algérie : Le discours de l’avenir
La réservation par SM Mohammed VI de l’ouverture du discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
   
   
  Chronique
 
Quand l’Exécutif outrepasse ses prérogatives et s’acharne contre les attentes des citoyens

Jamal HAJJAM
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Ni traçabilité, ni labellistation des produits du Sahara ne sauraient être acceptées
 Révolte des élèves : La grogne contre les horaires s’intensifie


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems