Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
    L’Istiqlal s’engage à soutenir et à protéger l’enfance: Elargir et renforcer la classe moyenne...      Pour un investissement de 100 millions de DH: Un groupe marocain construit une unité d’industrie pharmaceutique en Côte d’Ivoire...      Programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées au titre de l’année 2016-2017 : Amir Al-Mouminine donne le coup d’envoi ...      Maroc - Chine : Renforcement du partenariat dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche ...      L’appel du Maroc a été entendu...  
 
 
 
        Nationale
 
L’Istiqlal s’engage à soutenir et à protéger l’enfance: Elargir et renforcer la classe moyenne
 
Le Parti de l’Istiqlal aborde les élections législatives prévues le 7 octobre prochain avec un programme électoral réaliste fondé sur des orientations claires, un programme pratique, global et répondant aux attentes du peuple puisque comprenant pas moins de 556 mesures, 90 objectifs et 64 engagements  que le parti compte mettre en œuvre s’il arrive en tête des prochaines législatives.
Par ce programme, placé sous le signe de « Contrat pour la dignité », le parti s’engage à soutenir l’enfance par tous les moyens possibles par le renforcement des mécanismes de protection de cette catégorie et à lutter contre toutes les formes de violence contre l’enfant. Le parti considère, par ailleurs, la question de l’enfance comme l’une des priorités du développement social et humain.
- Mesures préconisées : élaboration d’une charte de travail adossée aux engagements des parties (administration et associations concernées par ce volet) ; adoption d’une politique gouvernementale intégrée pour la protection et la prise en charge des enfants de la rue ; accélération de la mise en place du Conseil consultatif de la famille et de l’enfance en le dotant des moyens et matériels propres à lui permettre d’assumer le rôle qui lui est assigné par la Constitution ; multiplication des espaces de jeu et de relaxation ainsi que des équipements sportifs et de colonies de vacances ; aménagement d’espaces de nature à développer les activités enfantines dans le cadre de contrats-programmes avec les collectivités territoriales.
- Engagements : le parti s’engage surtout à faire baisser le taux de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans à moins de 15 pour mille nouveaux nés en 2021 contre 30 %° sous le gouvernement sortant ainsi qu’à améliorer le classement mondial du Maroc en matière de protection de l’enfance en le ramenant à la 50ème place au lieu du 74ème rang actuellement.

Accompagnement de toutes les catégories et strates sociales

Le Parti de l’Istiqlal tend, à travers son programme électoral, à proposer des solutions pratiques et méthodologiques dont bénéficieront l’ensemble des composantes de la société civile, et ce, par l’élaboration d’un programme sociétal solidaire et équilibré portant sur : la concrétisation de la parité hommes/femmes et la lutte contre toutes les formes de discrimination, l’appui et la protection de l’enfance, l’implication des jeunes ainsi qu’en veillant à accéder aux attentes des MRE, par la défense des personnes handicapées en leur garantissant la pleine et entière citoyenneté et des personnes âgées en leur assurant une vie digne et décente.

Elargir et renforcer la classe moyenne

Le programme du parti prévoit, concernant ce chapitre, d’améliorer le revenu individuel, de promouvoir l’emploi, d’intégrer l’informel et d’augmenter la valeur ajoutée de l’économie sociale et solidaire.
- Engagements : le parti s’engage surtout à porter la proportion de la classe moyenne à 65% en 2021 contre 50% en 2015, à ramener le taux du chômage à 7% en 2021 contre 10% en 2016, à baisser le taux de TVA à 18% au lieu de 20% en 2016 ainsi qu’à réduire le taux d’inflation entre 2017 et 2021 à 1% contre 1,6% en 2015, à augmenter la cadence de création de coopératives opérationnelles en en portant le nombre à 5000 en 2021 tout en augmentant la part de ce secteur au PIB en la portant à 7% en 2021 contre moins de 3% en 2015.
Les mesures prévues pour ce faire se déclinent comme suit :
• Accélération du rythme de mise en œuvre des stratégies sectorielles en intégrant la dimension régionale et les bassins régionaux de l’emploi ;
• Renforcement des programmes volontaristes d’emploi grâce à des mécanismes efficaces d’intégration des jeunes licenciés et diplômés au marché du travail ;
• Augmentation du taux de participation aux charges des entreprises envers la CNSS au profit de celles disposées à embaucher les jeunes ayant bénéficié de stage chez elles ;
• Octroi d’une bourse équivalant à 60% du SMIG aux jeunes en quête d’emploi prêts à se soumettre à une formation en rapport avec les besoins des entreprises désireuses de développer leurs activités ;
• Développer des partenariats de médiation en matière d’emploi entre les secteurs public et privé et avec les acteurs associatifs en concertation avec l’ANAPEC;
• Amélioration du revenu per capita ;
• Réduction de l’impôt sur le revenu (IR) au profit des personnes à revenu moyen ;
• Réduction de la TVA ;
• Consécration du droit à l’exonération de TVA pour les frais de scolarisation des enfants, ce qui permet d’améliorer effectivement le revenu des familles et de réduire les charges des parents et de les encourager, partant, à envoyer leurs enfants à l’école ;
• Veiller au bon fonctionnement du marché en garantissant la compétitivité et en luttant contre la spéculation ;
• Maîtriser le contrôle des prix et de l’inflation ;
• Garantir la couverture médicale à l’ensemble des couches socioprofessionnelles moyennes (artisans, professions libérales, petits commerçants, entreprises individuelles, …) ;
• Diversification de l’offre d’habitat destiné aux classes moyennes et octroi d’incitations fiscales à ces couches afin de leur permettre de posséder leur logement principal;
• Hisser l’économie sociale au niveau de mécanisme de promotion d’une véritable révolution industrielle susceptible de créer des opportunités d’emploi en milieu rural et une très importante valeur ajoutée locale tout en fixant les populations rurales dans leur milieu d’origine ;
• aciliter l’accès des coopératives aux marchés publics tout en veillant à la transparence de ces derniers ;
• Création de Fonds de solidarité en vue de développer les secteurs liés à l’économie sociale et solidaire ;
• Elaboration d’un système géographique et informatique de suivi des activités génératrices de revenus au niveau de chaque région ;
• Mise en place d’un système de couverture médicale au profit des travailleurs du secteur financé via les revenus des producteurs (coopérateurs) eux-mêmes ;
- Elaboration d’un système d’encouragement et de développement des activités génératrices de revenus.

(A suivre)
26/9/2016
Lu 2135 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


L’appel du Maroc a été entendu
BREVES
Pour un investissement de 100 millions de DH: Un groupe marocain construit une unité d’industrie pharmaceutique en Côte d’Ivoire
Programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées au titre de l’année 2016-2017 : Amir Al-Mouminine donne le coup d’envoi
Maroc - Chine : Renforcement du partenariat dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche
Assemblée Générale Ordinaire du DHJ: Plus de 42 millions de dhs de dépenses et près de 6 millions de déficit !

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
 
Marocains du Canada : La presse multiethnique et son apport aux médias canadiens
Montréal - Mouna Achiri
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 L’appel du Maroc a été entendu
 France-Inde : Achat de 36 avions Rafale par New Delhi
 UGTM : Programme des réunions des Conseils provinciaux
 COP22, J - 45 : Mobilisation pour la mobilité durable et la sécurité routière
 Pour manquement à ses missions sécuritaires : Le chef du la sûreté régionale d’Errachidia relevé de ses fonctions
 Marocains du Canada : La presse multiethnique et son apport aux médias canadiens
 L’agro-alimentaire en Afrique du Nord: Le Maroc distance largement ses voisins
 Le Maroc dépose les instruments de ratification de l’Accord de Paris : Engagement réaffirmé
 La chronique du jour d’après : Quand la Maison Blanche soutient les prochaines guerres d’Israël
 BREVES


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems