Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale

A.CHANNAJE

 
Maroc-Chine : Partenariat stratégique vivement désiré
 
Le Maroc a l'intention de conclure un accord de partenariat stratégique avec la Chine. C’est ce qu’a révélé le ministre de la Communication, Mustapha El Khalfi, lors du 1erForum d'amitié Maroc-Chine, tenu du 22 au 23 avril à Rabat, réaffirmant la solidité des relations entre le deux pays.
« Ce forum, le premier du genre, reflète la volonté de la société civile de traduire les orientations de S.M. le Roi Mohammed VI contenues dans le discours adressé au 15ème Forum sur la coopération sino-africaine à Johannesburg qui a permis d’illustrer l'orientation de la Chine à bâtir un partenariat solide dans le cadre de la coopération Sud-Sud », a-t-il ajouté.
« Cette initiative, poursuit-t-il, constitue une lueur d'espoir dans une région qui fait face à des défis sécuritaires, politiques et économiques, et une occasion d'adresser un message aux forces qui estiment que nous sommes des pays incapables de construire notre avenir, et un prélude à la mise en place de projets économiques et stratégiques pratiques basés sur la volonté politique des dirigeants des deux pays, les liens historiques et l'héritage civilisationnel ».
Ce forum,organisé par l'Association d'Amitié et d'Echange Maroco-Chinoise (AAEMC) en partenariat avec l'association d'amitié du peuple chinois avec les peuples du monde, avait en effet pour ambition de renforcer les relations unissant les deux pays et de mettre en œuvre les engagements conclus entre les régions et les villes marocaines d'une part, et les gouvernements régionaux et les villes chinoises, d'autre part, dans la perspective de la conclusion de nouvelles conventions de jumelage.
Il visait également à promouvoir l'investissement et le tourisme entre les deux pays, à booster les exportations marocaines vers la Chine, à renforcer l'échange d'expériences et d'expertises entre les responsables gouvernementaux, régionaux et locaux dans les deux pays et à concrétiser la diplomatie parallèle entre la société civile et les instances représentatives marocaines et les institutions chinoises.
Pour sa part, Mohamed Khalil, président de l’AAEMC, a estimé que « le Maroc est un partenaire qui a un important rôle à jouer en tant que passerelle entre la Chine et l'Europe d'un côté et la Chine et l'Afrique de l'autre ».
De son côté, l'ambassadeur de Chine au Maroc, Sun Shuzhong, a affirmé que cette rencontre permettra aux maires des villes marocaines et chinoises participantes d'examiner de nouveaux moyens à même de raffermir le partenariat économique et stratégique entre les deux pays et de renforcer la présence chinoise en Afrique en positionnant le Maroc comme porte d'entrée sur ce continent, et ce en tirant profit de ses potentialités économiques et civilisationnelles et en matière d'investissement tout en lui permettant d'avoir un positionnement privilégié sur le marché chinois.
Lors de ce Forum, les participants ont plaidé pour le renforcement du partenariat stratégique et pour la consolidation de coopération Sud-Sud. Des initiatives ont été ainsi lancées dont la création de la filière langue et littérature chinoises à la Faculté des lettres d'Ain Chock, la mise ne place de l'observatoire de la route de la soie des études maroco-chinoises, l'attribution de bourses aux étudiants chinois dans le centre d'apprentissage de la langue arabe, ainsi que la signature d'une convention de partenariat entre l'association d'amitié et d'échange maroco-chinoise, l'Institut Confucius de Casablanca et la faculté des lettres et des sciences humaine d'Ain Chock.
Au programme de ce forum, figuraient des sessions de travail destinées aux représentants des régions et des villes marocaines et chinoises participantes, outre des visites à la faculté des lettres d'Ain Chock et à certains établissements officiels de la région Casablanca-Settat.
Force est de rappeler que les relations économiques entre le Maroc et la Chine viennent d’être renforcées en mars 2016 par l’ouverture d’une représentation de Bank of China (BOC) à Casablanca. Il s’agit, selon Li Lihui, président de BOC, du bureau de la plus internationale des banques chinoises qui aura pour mission de consolider les échanges entre les deux pays.
Lors de son intervention, Li Lihui a assuré qu'en plus d’une simple implantation, Bank of China voit plus loin. Pour lui, «Le Maroc a été parmi les premiers pays à établir des relations diplomatiques avec la Chine. Notre bureau au Maroc rendra plus complet notre réseau à l’international. Je suis à mon deuxième voyage au Maroc, mon troisième sera pour transformer notre représentation en une succursale», avait-il ajouté.
Pour l’ambassadeur de la Chine au Maroc, cette représentation est une impulsion pour les échanges Maroc-Chine. En effet, les échanges entre le Maroc et la Chine sont de 3,5millards de dollars. Le Maroc est, dans ce cadre, une plateforme capitale de l’initiative économique chinoise.
Espérons qu’avec la tenue de ce Forum d’amitié et d’échanges Maroc-Chine, les relations économiques et commerciales s’intensifient davantage.
25/4/2016
Lu 2586 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems