Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Tribune du Consommateur   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
    Du fait de récoltes mondiales favorables : L’indice FAO des prix alimentaires à son plus bas niveau en six ans...      11ème Réunion de haut niveau Espagne-Maroc : Rabat et Madrid pour plus d’échanges commerciaux ...  
   
 
        T.Continent
 
Les concernés et comment se faire enregistrer
Selon la loi en vigueur, seuls les citoyens guinéens, âgés de 18 ans et plus, jouissant de leurs droits civils et politiques (Article 3CE) ; les étrangers naturalisés respectant les conditions fixées par l’article 89 alinéa 2 du Code civil (Article 4 CE). A cette catégorie s’ajoutent les femmes ayant acquis la nationalité guinéenne par le mariage dans les conditions fixées par l’article 49 du Code Civil (Article 4 CE) et les citoyens déjà enrôlés mais qui ont constaté des erreurs dans leur enregistrement. Pour ce qui est de l’enregistrement proprement dit, l’opération se déroule selon les étapes suivantes : les membres de la CARLE reçoivent le citoyen, l’identifient et statuent sur son cas qui peut être une nouvelle inscription, une correction ou une radiation. Dans cette démarche, les membres de la CARLE sont appuyés par deux opérateurs de saisie, qui travaillent à tour de rôle et sont chargés de manipuler le poste informatique, d’effectuer des recherches dans la base de donner, de procéder aux modifications en cas de besoin, de faire l’enregistrement des données biométriques et alphanumériques de l’électeur et d’imprimer le récépissé.. Enfin, les opérateurs de saisie sont seuls autorisés à utiliser le système informatique et ne sont pas membres de la CARLE. Ils agissent sous le contrôle et la supervision des membres de la CARLE. C’est dire toute la transparence de cette opération.
6/6/2015
Lu 14914 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Sociétés de personnes non-résidentes : Pas d’obligation légale d’information sur la propriété des parts
Les concernés et comment se faire enregistrer
BREVES
Ciné - zoom : Les dialogues de films

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
 
Informer ne veut pas dire influencer: Quand la chaîne de télévision publique France3 se fait la caisse de résonance des détracteurs du Maroc
Yasser Ayoubi

Fonctionnaires et autres employés, vous êtes avertis : M. Benkirane vous dit qu’il n’y aura pas d’augmentation de salaires

Ahmed NAJI
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 L’autisme incarné dans un nouveau film, « Le monde de Nathan» : Sans diagnostic, on est encore plus autiste
 Informer ne veut pas dire influencer: Quand la chaîne de télévision publique France3 se fait la caisse de résonance des détracteurs du Maroc
 Marrakech: Un lycée qualifiant arbore le nom du Faquih Mohammed Binebine
 Sidi Kacem : Santé : L’INDH, vecteur de développement
 Ciné - zoom : Les dialogues de films
 Ciné - star : 10 choses que vous ignorez peut-être sur ...  : Christopher Lee
 Expulsion d’une ressortissante espagnole venue “parrainer des actions non autorisées”
 Sociétés de personnes non-résidentes : Pas d’obligation légale d’information sur la propriété des parts
 Les concernés et comment se faire enregistrer
 Le géant américain Google propose d’accompagner l’internationalisation des entreprises marocaines


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems