Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Femme
 
“Touche pas à mon enfant” signe une convention sur la protection de l’enfance
Le ministère de la Santé et la présidente de l’ONG «Touche pas à mon enfant» Mme Najat Anwar ont signé à Agadir une convention de partenariat ayant pour objectif le renforcement de la protection de l’enfant à travers la consolidation des actions de prise en charge des enfants victimes de violence.
Aux termes de cet accord, d’une durée de trois ans, ladite association s’engage notamment à orienter tous les cas d’enfants victimes de violence aux hôpitaux et centres hospitaliers pour une prise en charge psycho-médico-légale, accompagner les enfants victimes de viol ou d’agressions sexuelles pour une prise en charge complète sur orientation de professionnels de la santé et à organiser en collaboration avec le ministère de la Santé des campagnes de sensibilisation sur le phénomène de la maltraitance et d’abus sexuels à l’égard des enfants.
Elle préconise aussi de mener des études avec le services du ministère sur toute les formes de maltraitance et d’abus sexuels sur les enfants et de transmettre au ministère des rapports annuels des activités réalisées et le projet du programme annuel des actions qu’elle compte mener à travers le territoire national.
De son côté, le ministère de la Santé s’engage à valider et autoriser le programme annuel des actions de prise en charge des enfants maltraités et victimes d’abus suivis par l’ONG, faciliter son action au niveau des structures relevant du ministère, assurer l’encadrement, l’accompagnement et la coordination nécessaire pour la réalisation des actions programmées et fournir le suivi médical des enfants orientés aux services de santé.
A savoir qu’au sein des structures hospitalières, 96 unités chargées de ce phénomène ont assuré le suivi d’un total de 1067 cas depuis le début de l’année en cours. Seulement, l’implication et l’adhésion de la société civile devrait accompagner ces efforts.
Créée en 2004 avec comme pour principal objectif la protection de l’enfant, la préservation de ses droits et la lutte contre toute forme d’abus ou d’exploitation sexuels à son encontre, «Touche pas à mon enfant» dispose d’antennes provinciales gérées par des bénévoles dans les villes de Tanger, Tétouan, Oujda, Jérada, Fès, Meknès, Kénitra, Rabat, Casablanca, Marrakech, Ouarzazate, Lâayoune et Dakhla.
Cette ONG œuvre pour la création d’un centre d’écoute national, avec toute l’infrastructure nécessaire, pour lutter de manière efficiente contre le phénomène des abus sexuels à l’égard des enfants.
8/11/2014
Lu 7269 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems