Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale

Mohamed JHIOUI

 
Tourisme : Marrakech : Ci-gît la crise financière
 
Une crise financière ou économique se ressent, se constate et ses fâcheuses retombées ne sauraient passer inaperçues. Quand bien même elle perd de sa pression, ses séquelles subsistent comme pour rappeler à l’ordre les irréductibles dépensiers.
Admettons qu’elle existe bel et bien mais qu’elle a maintenant plié bagages après avoir fait des siens. A Marrakech qui passe pour être la vitrine financière du royaume, à chaque fête de fin d’année, il serait aberrant d’en parler. Il suffit de voir les flots de billets de banque bleus déversés ostensiblement et sans compter pour affirmer que la prétendue crise n’est qu’une illusion qui fait désormais partie de l’histoire.
«Ci-gît la crise financière décédée à Marrakech le 31-12-13 semble annoncer la stèle de sa tombe».
D’ailleurs, tout ce monde venu de toutes parts qui a jeté l’ancre dans cette cité semble être là pour son requiem, un requiem où la mélancolie cède la place à une lièsse populaire indescriptible.
Fini le temps où on ressassait sur tous les toits, l’inquiétude dans l’air, sa perfide installation et ses vénéneuses ramifications tentaculaires.
L’heure est au festoiement et à l’évasion berceuse qui fait oublier le quotidien vécu pour un doux plongeon dans l’éden où le raisonnement et le bon sens n’ont pas droit de cité.
C’est exactement cette image que reflétait Marrakech cette nuit du 31 Décembre 2013.
La population a, comme par enchantement quadruplé, le parc des véhicules triplé, l’hôtellerie, sous toutes ses formes, affiché complet en dépit du nombre impressionnant de ses unités.
Ne nous parlez surtout pas des restaurants, gargotes et snacks compris, ont enlevé le jackpot avec des recettes mirobolantes qui dépasseraient les entrées d’un mois voire d’avantage.
C’est vous dire que Marrakech a connu une intense frénésie dépensière propre aux grandes métropoles comme Paris, Londres, Moscou, Pékin, Milan ou Madrid. Que disons nous ? Ne sont-ils pas les Parisiens, les Londoniens, les Moscovites, les Pékinois, les Milanais ou les Madrilains qui ont fui leur ville d’origine pour investir la ville rouge et vivre intensément des moments de joie mémorables ? Hommes d’Etat, stars, Emirs, vedettes sportives, politiciens et la crème de la jet-set s’y sont retrouvés loin de leurs fiefs en quête d’un moment de bonheur et sérénité intérieure.
Nulle part ailleurs, on ne trouverait une pareille ambiance où la sécurité, la tolérance, la stabilité et la convivialité forment une toile de fond harmonieuse.
Ce sont là les principaux atouts de Marrakech et partant du Maroc qui font la différence, lesquels atouts sont des fondamentaux immuables et non pas de simples éléments de circonstance.
Puisse notre pays demeure-il le temple indiqué de tous ses amis, abstraction faite de leurs couleurs, leurs classes sociales, leurs confessions et leurs origines.
S’il est vrai que la ville de Marrakech ravit la vedette à ses homologues marocaines, il n’en demeure pas moins que sa force d’attrait consiste en l’excellence de sa qualité de vie et surtout en la jovialité de ses habitants foncièrement ouverts au partage et l’acceptation d’autrui.
Que 2014 soit pour nous tous une année de prospérité.
2/1/2014
Lu 300 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Naissance et permanence de la « culture de l’échec »

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Naissance et permanence de la « culture de l’échec »

Par Brahim Makni

Bon anniversaire à cette « vieille » dame de 70 ans

Par Ahmed Ben Abdelkader MOATASSIME

Jéradaa, le « Germinal » du Maroc

Par Mohammed KORAICHE
 
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Nizar Baraka appelle à faire de 2018 une année de réflexion stratégique
 Le 11 janvier, une étape-phare qui relie le passé au présent
 Véritable challenge de compétitivité pour les PME/TPE
 Le ministre de l’Intérieur reçoit M. Colin Stewart
 Bon anniversaire à cette « vieille » dame de 70 ans
 Jéradaa, le « Germinal » du Maroc
 Nizar Baraka : Nécessité d’un plan national de l’eau impliquant l’ensemble des intervenants
 La «Fondation des Femmes» exprime son soutien à Hind El Achchabi
 Célébration de la terre comme source de vie
 Condoléances de SM le Roi à la famille du défunt


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems