Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ali BENADADA
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Tribune du Consommateur   |   Tribune du Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
    L'Organisation du scout marocain tient à Rabat son conseil national ordinaire...  
   
 
        Dossier

Dossier réalisé par Mouna ACHIRI

  Le Lupus érythémateux systémique
Les maladies auto-immunes, ces affections qui n’arrivent pas qu’aux autres
 
Gougerol-sjogren, lupus, spondylarthrite, myasthénie, maladie de Basedow, maladie cœliaque, maladie de Crohn, alopécie, etc., etc., on croyait connaître toutes les maladies usuelles au Maroc, entre autres. On n’en sait rien. Elles sont une centaine de pathologies chroniques, graves, en mal de publicité, et pourtant elles font des centaines de victimes chez nous. On ne dispose pas de registre national mais, on estime de 10 000 à 15.000 cas déclarés au Maroc.
Afin de faire connaître ces terribles maladies qui n’arrivent pas qu’aux autres, l’Association Marocaine des Maladies Auto-immunes (AMMAIS) s’active et enchaîne les campagnes de sensibilisation et les journées d’études où des spécialistes en la matière partagent leurs expériences et connaissances scientifiques et médicales dans un seul but: prévenir la maladie et la soulager quand elle survient.
L’Association a déjà organisé deux journées d’études sur lesdites maladies. Elle en est à sa 3ème journée nationale de l’auto-immunité  tenue le 23 novembre à Casablanca sous le thème « Les maladies auto-immunes et systémiques entre organes cibles et zones sanctuaires ».
Dans son intervention portant sur « La contribution des auto-anticorps dans le diagnostic et la surveillance du lupus systémique », Dr Fouzia Chraïbi, biologiste, a mis la lumière sur la maladie, expliquant son installation dans les cellules, son diagnostic, sa prévention et son apaisement.
« Le lupus érythémateux systémique (LES) est une maladie rare auto-immune chronique et inflammatoire qui touche une grande partie des tissus et des organes. C’est la raison pour laquelle on parle de lupus disséminé ou systémique.
Une maladie auto-immune est une pathologie dans laquelle le système immunitaire attaque les substances, organes ou tissus normalement présents dans l’organisme qu’il considère comme étrangers.
Généralement, dans le lupus érythémateux systémique (LES), le corps produit des anticorps qui sont dirigés contre les noyaux des cellules : Auto anticorps anti nucléaires (ANA).
Le LES touche principalement les femmes en âge de procréer entre 15 et 40 ans .Les symptômes de la maladie et leur gravité sont très variables d’une personne à l’autre.
Si l’atteinte cutanée est fréquente souvent sous forme de masque de loup (lupus) donnant son nom à la maladie, les autres organes aussi peuvent être atteints. Le LUPUS est non spécifique d’organe. Les atteintes sont variées : Dermatologiques, articulaires, osseuses, musculaires, rénales, cardiaques, neuropsychiatriques, respiratoires, hématologiques, digestives, ophtalmologiques  ou générales.
C’est pour cette raison que le diagnostic de la maladie lupique est difficile à établir et est souvent tardif, le patient évoluant alors plusieurs années sans être traité.
L’évolution du LES varie aussi d’une personne à l’autre, elle se fait par poussées difficiles à prévoir séparées par des périodes de rémission.

Le pronostic du LES

Le diagnostic du LES s’est amélioré ces dernières années, depuis l’arrivée de certains traitements et l’amélioration du diagnostic, mais il dépend principalement de l’évolutivité du LES. Les atteintes rénales sont en général synonymes de mauvais pronostic, les infections à répétition peuvent assombrir le tableau.

Le diagnostic du LES

Le lupus étant très variable par ses manifestations cliniques, l’Américain College of Rhumatologie (ACR) a défini 11 critères pour le diagnostic du LES, quatre d’entre eux sont nécessaires pour retenir le diagnostic du LES.
La biologie est d’un grand secours pour le diagnostic avec les examens hématologiques à la recherche d’anémie, leucopénie, thrombopénie, trouble de l’hémostase, le syndrome inflammatoire et la diminution du complément sérique et surtout les manifestations immunologiques avec la présence d’auto-anticorps.
L’origine du lupus est inconnue. Il existe une prédisposition génétique mais ce n’est pas une maladie héréditaire. Les facteurs environnementaux (UV et virus) joueraient un rôle important.
Les facteurs hormonaux (endocriniens) revêtent une importance essentielle dans la maladie, ils expliquent la survenue du lupus à la suite de grossesse ou de prise de pilules contraceptives contenant des œstrogènes. Enfin, rarement, certains médicaments favorisent le LES chez les personnes prédisposées (on parle de lupus médicamenteux).
Le traitement fait appel aux anti inflammatoires non stéroïdiens et parfois de corticoïdes ou immuno suppresseurs.
L’hydroxychloroquine, un antipaludéen de synthèse, constitue également un traitement de fond pour son effet préventif contre les rechutes. Beaucoup d’espoir est porté par de nouvelles molécules comme le belimumab.

Prévention et conseils pratiques

Les causes exactes du lupus étant encore inconnues, on ne peut prévenir la maladie mais on peut réduire son incidence sur la vie de tous les jours.
Rôle du patient
Le patient a un rôle essentiel à jouer dans sa prise en charge thérapeutique. Il doit connaître au mieux la maladie pour en déceler les signes avant-coureurs des poussées. Il a aussi un rôle dans l’adhésion au traitement : on parle de respect de l’observance du traitement. Le contrôle de sa maladie n’en sera que meilleur. 

Des mesures de précautions

Le lupus provoquant très fréquemment une photosensibilisation, il faut se protéger efficacement du soleil en portant des vêtements qui couvrent la peau, mais également à l’aide d’un chapeau, de lunettes et bien sûr d’une crème solaire à fort indice de protection.
La pilule contraceptive favorisant la survenue du lupus, on conseille plutôt la mise en place d’une contraception mécanique comme le diaphragme, le préservatif ou encore les agents spermicides.
Du fait du risque d’atteintes cardiovasculaires lors d’un lupus, il est fortement conseillé d’arrêter de fumer. Le tabac a également pour effet de diminuer l’efficacité des antipaludéens utilisés dans le traitement du lupus.
Il est préférable de limiter le surpoids car l’excédent pondéral renforce les symptômes articulaires tout en détériorant l’état général.
Le LES ne contre-indique pas une grossesse mais une grossesse n’est envisagée qu’après une rémission du lupus depuis au moins 18 mois. 
30/11/2013
Lu 9922 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Importantes ressources mobilisées pour des niveaux faibles de couverture du système et de qualité des apprentissages
Filmographie de Mohamed Habachi
Biographie de Mohamed Habachi

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Les maladies auto-immunes, ces affections qui n’arrivent pas qu’aux autres

Dossier réalisé par Mouna ACHIRI

A l’origine, des produits utilisés dans l’agriculture et l’élevage


Entretien avec Dr Khadija Moussayer, spécialiste en médecine interne et gériatrie et présidente d’AMMAIS : Quand le système immunitaire braque et détruit l’organisme

 
   
  Chronique
 
Ouzzine, les fédés et la responsabilité
Hafid FASSI FIHRI

Les Points Sur les i
Par Najib SALMI
 
  Télégramme
 

CNSS. Que les brimades cessent ! Le citoyen vient demander son dû et non l’aumône. Qu’on cesse de suite

 
   
   Articles les plus lus
 

 Le cholestérol de A à Z
 Le cholestérol : Un vrai bourreau des cœurs
 CINE SCRIPT : Merci si Mohamed
 Les maladies auto-immunes, ces affections qui n’arrivent pas qu’aux autres
 CINE MEMOIRE : Propos sur Mohamed Habachi
 3ème conférence internationale sous le thème : « La participation de société civile dans les politiques publiques : Bilan et perspectives »
 Biographie de Mohamed Habachi
 Exposition d’adellah Lyamani : Mythologies baroques
 La première rencontre nationale des réseaux thématiques des villes, le 3 décembre à Rabat
 Filmographie de Mohamed Habachi


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems