Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Cinéma

Source : Catalogue du CCM - Cannes 2012

 
Cinéma marocain  : Lumière sur la production nationale
 
   L’épanouissement du cinéma marocain à travers son Histoire, de 1956 à nos jours, nous révèle une maturité professionnelle qui se traduit aujourd’hui, par une croissance considérable de la production nationale. Actuellement le Maroc produit annuellement entre 20 et 25 films de long métrage et 100 courts métrages. Ces films sont caractérisés par une variété thématique, une singularité créative et une bonne qualité technique. Ils bénéficient également d’une bonne visibilité dans les manifestations cinématographiques organisées dans différents pays étrangers. Cet essor que connait la production nationale et qui fait aujourd’hui du Maroc une force cinématographique dans les mondes arabe et africain est le résultat d’une politique d’aide à la production cinématographique animée par un «Fonds d’Aide à la Production Cinématographique Nationale». Ce fonds, de 60 millions de dirhams, est accordé aux producteurs nationaux, sous forme d’avance sur recettes, au profit de films de long métrage, de court métrage, de fiction et documentaires, soit sur projet avant production, soit après production. Les avances sur recettes sont attribuées par une commission nationale qui se réunit en trois sessions par an, lors desquelles plus d’une soixantaine de candidatures sont examinées. En 2011, la commission a accordé des avances sur recettes à une vingtaine de longs métrages et six films de court métrage. Cette effervescence cinématographique a été accompagnée par l’émergence d’écoles et d’instituts de formation cinématographique et audiovisuelle notamment:
   - L’Ecole Supérieure des Arts Visuels (ESAV)à Marrakech
   - L’Institut Spécialisé du Cinéma et de l’Audiovisuel (ISCA) à Rabat
   - L’Institut IHB des métiers de l’audiovisuel à Casablanca
   - L’Institut International Spécialisé en Multimédia
et Audiovisuel (INISMA) à Casablanca
   - L’Institut Spécialisé des Métiers du Cinéma (ISMC) à Ouarzazate
   - L’Ecole Professionnelle de l’Audiovisuel et du Graphisme
(EPAG) à Rabat
   - L’Ecole des Métiers du Cinéma de Casablanca
(EMCC) à Casablanca
   Dans un souci de consolider le dynamique de développement et de mise à niveau du secteur de l’audiovisuel et du cinéma, l’Etat marocain envisage l’ouverture en octobre 2013, d’un nouvel établissement d’enseignement supérieur à Rabat qui l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel et du Cinéma (ISMAC), qui constituera un pas important sur la voie de la formation des ressources humaines hautement qualifiées en la matière et qui répondront aux besoins du secteur de l’audiovisuel et du cinéma.
19/10/2013
Lu 581 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Quand l’Exécutif outrepasse ses prérogatives et s’acharne contre les attentes des citoyens

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Maroc-Algérie : Le discours de l’avenir
La réservation par SM Mohammed VI de l’ouverture du discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
   
   
  Chronique
 
Quand l’Exécutif outrepasse ses prérogatives et s’acharne contre les attentes des citoyens

Jamal HAJJAM
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Ni traçabilité, ni labellistation des produits du Sahara ne sauraient être acceptées
 Révolte des élèves : La grogne contre les horaires s’intensifie


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems