Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Tribune du Consommateur   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    Expulsé arbitrairement, un Marocain résidant en Espagne obtient gain de cause : En attendant l’exécution du jugement ! ...      Le commerce extérieur au terme du premier semestre...      Hausse de 31% des débarquements des poissons pélagiques à fin juin...      Culture : 48ème édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP) du 17 au 21 juillet 2013...      Opération transit 2013 : Plus de 344.000 personnes ont gagné le Maroc via Gibraltar...  
   
 
        Nationale

Mohamed JHIOUI

  Une version tirée, financièrement, au forceps
Culture : 48ème édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP) du 17 au 21 juillet 2013
 
Nous l’avions écrit et nous continuons à l’écrire. Le Festival National des Arts Populaire est souffrant, non pas par la faute de ses artistes ou de la Fondation qui en est en charge, loin s’en faut, mais essentiellement de manque de fonds. Il est le plus important de ses pairs et non seulement un amusant spectacle, parce qu’il est censé sauvegarder et pérenniser le patrimoine culturel national. Ironie du sort, il est le moins nanti, pour ne pas dire abandonné à son triste sort. Pourtant, les ministères du Tourisme, son correspondant de la Culture et les sponsors qui sont jaloux d’un considérable pan de notre identité artistique ont le devoir patriotique, avant d’être une simple responsabilité comme tant d’autres, de s’en occuper sur tous les plans aussi bien en amont qu’en aval.
N’est-ce pas une aberration voire un non sens qu’on dépense un argent considérable pour un « moussem » local dont le clou essentiel du rassemblement se résume à un numéro de cavalerie (tbourida) et qu’on se fiche éperdument d’un festival de taille nationale regroupant les troupes folkloriques de toutes les régions du royaume et qui plus est, incarne notre patrimoine culturel et artistique avec mission en sus de l’ancrer dans les esprits et le maintenir vivace et rayonnant.
Si nous soulevons ces remarques, ce n’est pas pour jeter l’anathème sur les autres festivals qui, chacun à sa manière, contribue à l’éblouissement de notre culture et à l’enrichissement de sa palette de musiques diverses mais tout simplement pour tirer la sonnette d’alarme quant à un festival vivotant et visiblement en déclin. D’ailleurs, il avait déjà connu par le passé des moments difficiles qui lui avaient valu un arrêt pendant trois ans ( 1996, 1997 et 1998) avant que le Grand Atlas, Dr Knidiri alors président, ne saute à son secours, le sauvant d’une mort certaine.
Maintenant le sort du FNAP est entre les mains de la Fondation des Festivals de Marrakech, un titre qui trahit la véritable fonction dont ce commando est investi car la dite Fondation n’organise que le FNAP et seulement le FNAP pour devoir afficher une aussi pompeuse mission.
Cela étant, elle regroupe d’excellents éléments, des intellos profondément jaloux quant à l’épanouissement de leur sujet et très conscients de la responsabilité qui leur incombe, s’investissant totalement dans leur délicate mission. Nous préférons taire sciemment leurs noms, et ainsi couper l’herbe sous les pieds de tous ceux qui croiraient que nous faisons dans la publicité. Contentons nous de confirmer qu’il s’agit bel et bien d’un commando prés aux sacrifices pour peu qu’il réussisse dans sa mission.
Notons que si aujourd’hui cette 48ème édition a pu voir le jour, c’est justement grâce aux sacrifices et au dévouement de ce groupe de «militants» qui le couve et le protége avec les modestes moyens dont il dispose.
La question qu’il est indispensable de poser c’est jusqu’à quant il continuera à tirer de toutes ses forces sur la corde.
L’usure ne finit-elle pas par casser son sujet ?





17/7/2013
Lu 10387 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Hausse de 31% des débarquements des poissons pélagiques à fin juin
Culture : 48ème édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP) du 17 au 21 juillet 2013
Opération transit 2013 : Plus de 344.000 personnes ont gagné le Maroc via Gibraltar
Le Jumping International de Vichy : Abdelkebir Ouaddar vainqueur du GP de Vichy de saut d’obstacles  
Taekwondo : Driss Hilali réélu membre du Bureau exécutif du WTF

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Politique : Mauvaise foi
Rien à faire. Le PJD s’accroche au même discours qui a conduit à la crise gouvernementale peu enviab
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
 
Médina de Casablanca : Projet de mise à niveau des ateliers d’artisanat

S.A

Mohamed Ilali, directeur de l’Artisanat, région du Grand Casablanca :« Toute une stratégie de mise à niveau de l’activité de l’artisanat dans la médina a été définie»


D’un artisan à l’autre de la médina : Fin d’une ère de quasi clandestinité

Saïd AFOULOUS
 
   
  Chronique
 
Le pompier espagnol
Par Naïm Kamal

Humeur: Pèlerinage: Tla3 takoul el kermous…
Ali Benadada
 
  T�l�gramme
 

L’été perdu pour les jeunes, les très jeunes qui ne font pas le Ramadan. Pourquoi ne pas les envoyersuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 Chiffres alarmants de l’ OPALS: Les infections au VIH sida au Maroc en hausse de 52% entre 2007 et 2011
 En prévention des maladies de la vache folle et de l’influenza aviaire : Interdiction d’administrer certaines substances aux animaux en vue de leur engraissement
 D’un artisan à l’autre de la médina : Fin d’une ère de quasi clandestinité
 Médina de Casablanca : Projet de mise à niveau des ateliers d’artisanat
 Mohamed Ilali, directeur de l’Artisanat, région du Grand Casablanca :« Toute une stratégie de mise à niveau de l’activité de l’artisanat dans la médina a été définie»
 Conseil de gouvernement : Fouad Douiri présente la stratégie nationale pour le développement du secteur minier
 ONU : Le black-out et le blocus imposés aux populations de Tindouf mis à nu devant le CDH
 Lancement d’une campagne de communication sur les sacs en plastique
 Le Conseil d’affaires maroco-turc de la CGEM organise prochainement une rencontre économique en Turquie
 Sidi Bennour  : Deux autocars calcinés 


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems