Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Tribune du Consommateur   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    Expulsé arbitrairement, un Marocain résidant en Espagne obtient gain de cause : En attendant l’exécution du jugement ! ...      Le commerce extérieur au terme du premier semestre...      Hausse de 31% des débarquements des poissons pélagiques à fin juin...      Culture : 48ème édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP) du 17 au 21 juillet 2013...      Opération transit 2013 : Plus de 344.000 personnes ont gagné le Maroc via Gibraltar...  
 
 
 
        Régions
 
Chiffres alarmants de l’ OPALS: Les infections au VIH sida au Maroc en hausse de 52% entre 2007 et 2011
 
Le nombre de personnes atteintes du VIH sida au Maroc a évolué de 52 pc entre 2007 et 2011, a déploré jeudi à Rabat Dr Nadia Bezad, présidente de l'Organisation panafricaine de lutte contre le sida (Opals).
Intervenant lors du 6ème congrès de l'Organisation sur "les droits à la Santé sexuelle et reproductive et la prise en charge juridique des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et des populations les plus exposées au risque, Dr Bezad a tiré la sonnette d'alarme sur ce fléau qui "continue de croître au Maroc et en Afrique du nord en général, au moment où il est resté stable dans d'autres régions du monde".
"Dix nouvelles infections sont enregistrées par jour au Maroc. Quatre décès ont lieu quotidiennement et un enfant est infecté tous les trois jours", des statistiques "alarmantes" qui méritent, selon la présidente de l'Opals de s'interroger sur les lacunes des stratégies adoptées pour lutter contre le sida au Maroc.
De l'avis de Dr Bezad, il s'agit là "de la preuve d'une insuffisance de coordination du fait de l'absence d'un conseil national de lutte contre le sida capable de fédérer toutes les énergies, de porter toutes les ambitions et de canaliser toutes les actions".
Pour ce qui est des droits juridiques des personnes atteintes et des groupes à haut risque, la présidente de l'Opals a regretté que la communauté des personnes vivant avec le VIH sida continue de souffrir de stigmatisation et de rejet, alors que la société marocaine a enregistré beaucoup de progrès.
"Il s'agit d'une composante importante longtemps délaissée alors que le volet des droits de l'Homme a fait une entrée remarquable. On ne peut pas lutter contre le sida si on ne prend pas en considération cet aspect", a-t-elle argumenté.
Sur le même registre, le ministre de la Santé, M. Houcine El Ouardi, a affirmé dans une allocution lue en son nom que "malgré tous les efforts fournis dans la riposte nationale au VIH/sida, l'accent sur la question des droits humains, le renforcement des capacités des intervenants, pour répondre efficacement aux inégalités de genre dans le domaine du VIH et relever les barrières juridiques surtout à l'égard des populations vulnérables s'avèrent judicieux".
La prise en compte de ce volet, a poursuivi le ministre, permettra de renforcer la politique des droits entamée par le ministère de la santé en collaboration avec le CNDH et de concrétiser l'intégration de cette approche dans la stratégie nationale de lutte contre le sida.
Rappelant que les droits humains et le respect du genre ont été considérés parmi l'un des sept principes directeurs du plan stratégique national de lutte contre le sida 2007-2011, M. El Ouardi a affirmé qu'avec cette approche, "on pourrait espérer une meilleure préservation des droits des populations clés plus exposées au risque d'infection par le VIH et des hommes et des femmes infectées et affectés par le VIH sida".
Le représentant de l'Onusida au Maroc, M. Karim Alami, a pour sa part, indiqué que le Maroc s'est engagé dans le cadre de son plan stratégique national à mener un certain nombre d'actions, notamment l'élaboration d'une stratégie sur les droits de l'Homme et le VIH.
"C'est une stratégie qui va permettre de mener des actions concrètes en matière de lutte contre la stigmatisation et la discrimination dans les différents milieux, en particulier le milieu des soins et celui du travail", a-t-il expliqué.
Il a ajouté que cette approche se veut cruciale pour accompagner les avancées que connait le Maroc en matière de droits de l'Homme.
Le secrétaire général du ministère de la jeunesse et des sports a affirmé, de son côté, que ce département adhère à la Stratégie nationale de lutte contre le VIH-SIDA, en mettant en œuvre une série d'actions et de programmes à même de sensibiliser les jeunes marocains, filles et garçons aux dangers du fléau VIH-Sida.
Outre les campagnes de sensibilisation organisées annuellement dans les maisons de jeunes et les établissements de la jeunesse, 100 clubs de sensibilisation au VIH/SIDA ont été créés au sein de 100 maisons de jeunes à travers le Royaume, durant ces trois dernières années, a-t-il fait savoir.
Le représentant du ministère de la jeunesse et des sports s'est également félicité de la tenue de ce colloque qui propose un débat et l'échange d'expériences et des bonnes pratiques en matière de santé sexuelle et reproductive.
Le colloque est l'occasion de passer en revue l'état des lieux des droits des PVVIH et des populations les plus exposées au risque en matière de santé sexuelle et reproductive dans la région du Monde Arabe et dans certains pays d'Afrique et d'échanger les expériences et les avancées enregistrées par les différents pays quant à la prise en charge juridique au profit des personnes infectées et affectées par le VIH/ sida.
13/7/2013
Lu 17486 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Hausse de 31% des débarquements des poissons pélagiques à fin juin
Culture : 48ème édition du Festival National des Arts Populaires (FNAP) du 17 au 21 juillet 2013
Opération transit 2013 : Plus de 344.000 personnes ont gagné le Maroc via Gibraltar
Le Jumping International de Vichy : Abdelkebir Ouaddar vainqueur du GP de Vichy de saut d’obstacles  
Taekwondo : Driss Hilali réélu membre du Bureau exécutif du WTF

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Politique : Mauvaise foi
Rien à faire. Le PJD s’accroche au même discours qui a conduit à la crise gouvernementale peu enviab
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
 
Médina de Casablanca : Projet de mise à niveau des ateliers d’artisanat

S.A

Mohamed Ilali, directeur de l’Artisanat, région du Grand Casablanca :« Toute une stratégie de mise à niveau de l’activité de l’artisanat dans la médina a été définie»


D’un artisan à l’autre de la médina : Fin d’une ère de quasi clandestinité

Saïd AFOULOUS
 
   
  Chronique
 
Le pompier espagnol
Par Naïm Kamal

Humeur: Pèlerinage: Tla3 takoul el kermous…
Ali Benadada
 
  T�l�gramme
 

L’été perdu pour les jeunes, les très jeunes qui ne font pas le Ramadan. Pourquoi ne pas les envoyersuite

 
   
   Articles les plus lus
 

 Chiffres alarmants de l’ OPALS: Les infections au VIH sida au Maroc en hausse de 52% entre 2007 et 2011
 En prévention des maladies de la vache folle et de l’influenza aviaire : Interdiction d’administrer certaines substances aux animaux en vue de leur engraissement
 D’un artisan à l’autre de la médina : Fin d’une ère de quasi clandestinité
 Médina de Casablanca : Projet de mise à niveau des ateliers d’artisanat
 Mohamed Ilali, directeur de l’Artisanat, région du Grand Casablanca :« Toute une stratégie de mise à niveau de l’activité de l’artisanat dans la médina a été définie»
 Conseil de gouvernement : Fouad Douiri présente la stratégie nationale pour le développement du secteur minier
 ONU : Le black-out et le blocus imposés aux populations de Tindouf mis à nu devant le CDH
 Lancement d’une campagne de communication sur les sacs en plastique
 Le Conseil d’affaires maroco-turc de la CGEM organise prochainement une rencontre économique en Turquie
 Sidi Bennour  : Deux autocars calcinés 


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems