Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   Tribune du Consommateur   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |      |
    Abdellatif Menouni et Yassine Mansouri dénoncent les allégations publiées par «Akhbar Al Youm Al Maghribiya»...      Intenses activités de M. Karim Ghellab à Quito ...      Le technicien et la promotion du développement local dans différentes politiques sectorielles ...      Marrakech : Le ministre de l’Artisanat discute avec les professionnels des contraintes du secteur...      200 millions de dh de dommages et intérêts...      Il tue son copain avec un tesson de bouteille pour se venger  ...      Najib Khadari reconduit à la présidence de Bayt Achiîr ...      1ère session ordinaire du Comité Central du Parti de l’Istiqlal...  
   
 
        Cinéma

Par Ahmed ARAÏB

 
CINE SCRIPT : La fin du clientélisme
 
La commission devant statuer sur les festivals et manifestations cinématographiques, récemment installée par le ministère de la communication, a enfin tenu sa première session. De l’avis des participants, l’ambiance fut sereine et le débat franc et constructif mené par un vieux routier du cinéma et de l’audiovisuel, en l’occurrence Hassan Smili, l’ex-doyen de la faculté de Ben M’sik de Casablanca, celui qui lança il y a 20 ans la section audiovisuelle au Maroc et celui qui présida le premier colloque sur le cinéma  à Meknès en 1991.  C’est lui le président actuel et à juste titre de ladite commission, composée essentiellement de membres crédibles et positifs.
  Plus de 30 organisateurs ont défilé devant la commission, porteurs de projets, anciens et nouveaux, conçus autour de l’organisation de manifestations cinématographiques couvrant tout le Maroc et abordant de divers thèmes. Ils ont tous obtenu des aides financières, proportionnellement à leur importance et à l’ampleur de leurs projets, leur permettant de mener à bien leurs festivals dans un but d’animation locale. Les efforts persévérants de ces organisateurs sont louables et la commission n’a pas manqué de signaler les efforts fournis en vue d’encourager les initiatives. Les propositions et suggestions émanant de ces membre, sincères dans leurs propos, ont été acceptées avec enthousiasme.
  Ce qui était du ressort de la direction du centre cinématographique marocain, les largesses de cette direction envers les copains et les fidèles, la transformation des aides en récompenses aux services rendus aussi illégaux soient-ils, largement évoquées par la Cour des comptes dans ses différents rapports, qui constatait avec stupeur le manque de critères et de transparence quant à l’octroi des aides, a finalement cédé la place au rationalisme et à la transparence, bénéfiques aussi bien pour l’Etat que pour les organisateurs. Quand les règles du jeu sont claires, il ne peut y avoir que des satisfaits.  La constitution de cette commission n’émanait pas du néant. En plus du rapport fort compromettant de la Cour des comptes, allant jusqu’à poursuivre en justice la direction «non générale» du C.C.M., impliquée dans divers scandales et dérapages financiers, utilisant quelques festivals comme de simples moyens de transit, les lettres anonymes parviennent régulièrement aux bureaux du ministère de tutelle, l’incitant à prendre les mesures nécessaires pour arrêter cette hémorragie et sauver l’argent du peuple. Or, au lieu de punir sévèrement les fraudeurs, on se fie à cette méthode singulièrement marocaine, de réduire les attributions tout en gardant le prétendant dans son poste pour une meilleure humiliation, dans la pure tradition makhzénienne, ne comptant nullement sur la fierté des responsables, trop attachés à leurs intérêts et aux titres pompeux. 
 Les démarches préventives ne vont certainement pas s’arrêter là. Dans le but d’assainir davantage les manifestations, l’organisation des festivals «national» et «méditerranéen» va être retirée du C.C.M. qui ne peut continuer à être juge et partie, en vue d’être confiée à des associations de la société civile. Là aussi, selon les rapports, les dépenses sont loin d’être rationnelles, plutôt le gaspillage ne connaît pas de limite en dépit de quelques articles élogieux envers la direction actuelle, dans un but de redorer le blason, émanant de quelques journalistes sans morale, quittant rarement le comptoir pour voir un film en compétition, prêts à vendre leurs âmes pour quelques verres de plus....
31/3/2013
Lu 4758 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Tout sur les pratiques et les contrats
200 millions de dh de dommages et intérêts
Il tue son copain avec un tesson de bouteille pour se venger 
Najib Khadari reconduit à la présidence de Bayt Achiîr
1ère session ordinaire du Comité Central du Parti de l’Istiqlal
Le Tour du Maroc rassemble les meilleures équipes d’Europe et d’Afrique
KAC-ASFAR : Un derby très chaud et indécis à suivre
Souvenirs… souvenirs !
Stage de l’équipe nationale à Marseille
7ème journée du championnat du rugby

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Début de la fin d’un long divorce du port avec sa ville

Dossier réalisé par Saïd AFOULOUS

«Nous croyons fermement que la réussite sera au rendez-vous grâce à la conjugaison des efforts de tous»


«Par-delà l’hommage qu’il convient de rendre aux gens de mer et aux bâtisseurs des ports du Maroc, le temps est venu d’apprendre à conserver pour pouvoir transmettre»
 
   
  Chronique
 

Mohammed SEDRATI
 
  Télégramme
 

Lorsque nous avons évoqué ces bus aux mains des gugusses, nous ne savions pas que des cars à haut suite

 
   
   Articles les plus lus
 

 Taoussi ou l’éternel refrain
 Tout sur les pratiques et les contrats
 Le Tour du Maroc rassemble les meilleures équipes d’Europe et d’Afrique
 
 Il tue son copain avec un tesson de bouteille pour se venger 
 200 millions de dh de dommages et intérêts
 Najib Khadari reconduit à la présidence de Bayt Achiîr
 1ère session ordinaire du Comité Central du Parti de l’Istiqlal
 
 Feu vert de la CAF pour l'organisation de matchs internationaux en Libye


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems